Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Bilan de session parlementaire - « L'heure de l'imputabilité a sonné pour François Legault » - Gabriel Nadeau-Dubois

QUÉBEC, le 9 déc. 2022 - À l’heure où la crise du coût de la vie frappe durement les Québécoises et les Québécois, les porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, ont envoyé un message clair au gouvernement de François Legault : le prochain mandat sera celui de l’imputabilité.

« On vient de finir un sprint de deux semaines. On ne change pas le monde en deux semaines, mais on aurait pu changer la vie de beaucoup de gens. Je m’attendais à ce que François Legault utilise chaque jour de la session parlementaire pour combattre la crise du coût de la vie. Il ne l’a pas fait. Ça fait quatre ans que la CAQ blâme les autres pour son inaction, mais là, c’est fini. François Legault ne peut plus blâmer la pandémie, les syndicats ou Justin Trudeau pour ses propres échecs. L’heure de l’imputabilité a sonné », a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois.

Le porte-parole solidaire a déploré que la mise à jour économique du gouvernement caquiste ne prévoie aucune nouvelle mesure pour lutter contre la crise du coût de la vie.

« La mise à jour économique est un aveu d’échec flagrant. Le travail du premier ministre, ce n’est pas juste d’envoyer un chèque et de fermer la boutique pour les vacances de Noël : c’est de tout faire pour aider le monde à sortir la tête de l’eau. Quand le premier ministre laisse les loyers exploser, quand il refuse d’augmenter le salaire minimum ou d’indexer les prestations de l’État, François Legault est irresponsable : il ne fait pas tout ce qu’il pourrait faire pour aider les Québécois. On a affaire à un gouvernement déconnecté. La CAQ ne comprend pas la crise du coût de la vie, c’est évident », a ajouté le chef parlementaire.

Malgré la courte session parlementaire, la porte-parole Manon Massé est fière du travail accompli par le caucus solidaire, qui a mis des propositions constructives sur la table pour lutter contre la hausse du coût de la vie, mais aussi pour agir en environnement et en santé.

« On sort de deux semaines de session et tout ce qu’a fait François Legault, c’est se donner encore une bonne tape dans le dos alors que le plan climat de la CAQ nous mène tout droit dans le mur et que notre réseau de santé est à l’agonie. J’espère que les caquistes vont profiter des prochaines semaines pour aller sur le terrain, écouter les gens et nous revenir cet hiver avec des propositions qui ont du bon sens. En environnement et en santé, on a besoin de résultats. À un moment donné, il faut que le gouvernement soit imputable », ajoute Manon Massé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...