Édition du 31 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Décision à Ottawa, le 10 décembre, sur un Québec nucléaire

Québec, le mercredi 8 décembre 2010, 10h00 - Le Vendredi 10 décembre 2010 a lieu, à Ottawa, une audience publique de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) pour déterminer l’avenir du réacteur nucléaire Gentilly-2 à Bécancour.

Sujet important : le renouvellement du permis jusqu’au 30 juin 2016. Comme le réacteur Gentilly-2 devrait être reconstruit et modifié pour satisfaire aux nouvelles normes de sûreté de la CCSN, la décision qui sera prise à Ottawa vendredi orientera l’avenir nucléaire du Québec pendant 25 ans.

Une « orientation » de la décision se pointe dans le document 10-H15.C de la CCSN approuvé le 8 novembre 2010 par le Dr. Greg Rzentkowski, Directeur général, car il annonce ceci à la page 1 :

« Le personnel recommande à la Commission de modifier le permis existant pour permettre une modification de la date de fin de permis de 6 mois, jusqu’au 30 juin 2011. Le personnel de la CCSN recommande aussi à la Commission de délivrer à Hydro-Québec …, le permis d’exploitation d’un réacteur nucléaire…, pour une durée de cinq ans, jusqu’au 30 juin 2016, … »

Cette recommandation risque fortement d’orienter de manière indue la décision de vendredi en faveur du renouvellement du permis d’exploitation du réacteur Gentilly-2 une fois reconstruit. Hydro-Québec espère faire fonctionner le réacteur pendant 25 ans.

Lundi le 6 décembre, trente-six personnalités des milieux scientifiques, municipaux, écologistes, des communications et de la santé ont cosigné avec l’auteur Michel Duguay, Ph.D. en physique nucléaire, une lettre adressée au président de la CCSN, le Dr. Michael Binder et au Dr. Greg Rzentkowski, pour s’opposer au scénario qui se dessine en vue de garder le Québec dans le club nucléaire pendant encore 25 ans. Cette lettre est intitulée « Demande que la loi canadienne sur le nucléaire soit pleinement respectée pour le renouvellement du permis d’exploitation du réacteur nucléaire Gentilly-2 ». Elle se trouve in extenso sur le site : http://www.sortonsquebecnucleaire.org/documents/Lettre_CCSN-6Dec2010.pdf

La loi canadienne sur le nucléaire stipule que la CCSN doit informer le public de façon objective sur tous les aspects concernant le nucléaire. Or, on apprend dans le volumineux document 10-H15.C qu’Hydro-Québec n’a pas encore fourni à la CCSN la conception complète pour la réfection de Gentilly-2. Dans ce document, tout comme dans des centaines de pages d’autres documents de la CCSN, on peut lire que de nombreux problèmes techniques n’ont pas encore été pleinement résolus pour les réacteurs CANDU et qu’il faudra attendre jusqu’en 2013 pour voir si des solutions adéquates ont été trouvées et testées.

Les signataires argumentent que la CCSN ne respecte pas la loi canadienne sur le nucléaire parce qu’elle n’a pas informé le public de façon objective sur les nombreux problèmes techniques des réacteurs CANDU, de sorte que le public ne peut pas juger l’acceptabilité du projet de réfection. Un exemple flagrant d’une information non-objective est la page titre du Rapport annuel 2009-2010 signé par Michael Binder. Sur cette page est écrit en majuscules :« FAIT : LE NUCLÉAIRE AU CANADA EST SANS DANGER ». Cette déclaration est contredite par des centaines de pages de documentation de la CCSN qui décrivent les plus graves dangers associés à la technologie CANDU. De plus, les signataires trouvent prématurée la recommandation de la CCSN faite en novembre 2010 sans avoir en main toutes les données pertinentes à la réfection de Gentilly-2. Il ne fait pas partie du mandat de la CCSN de prendre position pour ou contre un projet nucléaire sur une base qui n’est pas scientifique.

Ils demandent de reporter à 2012 ou 2013 le Jour Deux de l’audience publique prévue pour la mi-avril 2010.

Le Jour Un de l’audience de la CCSN ( Vendredi 10 décembre) sera web diffusé sur le site :

http://www.cnsc-ccsn.gc.ca/fr/commission/webcasts/index.cfm
Pour informations complémentaires :
Michel Duguay, 418 656-3557 ; courriel : michel.duguay@gel.ulaval.ca
Philippe Giroul, MSQN / Communications : 819 377-3810. Courriel : philippe.giroul@cgocable.ca

- 30 -

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...