Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

RENCONTRE DES PARTENAIRES UNIVERSITAIRES : LA COMMUNAUTÉ UNIVERSITAIRE S'UNIT DE NOUVEAU POUR CONDAMNER LA DÉRIVE DE L'UNIVERSITÉ QUÉBÉCOISE

QUÉBEC, le 6 décembre 2010 - L’ensemble des acteurs syndicaux et étudiants du milieu universitaire, réunis autour de la Table des partenaires universitaires (TPU), unissent de nouveau leurs voix pour dénoncer la dérive des universités québécoises et la rencontre convoquée aujourd’hui.

« Nous représentons les membres de la communauté universitaire, celles et ceux qui y travaillent, y étudient, y vivent, et notre message est clairement énoncé dans le manifeste que nous avons lancé la semaine dernière. Nous prenons position contre une hausse des droits de scolarité ou toute forme d’arrimage des universités aux impératifs économiques », ont déclaré les porte-parole des organisations étudiantes et syndicales.

La Table des partenaires universitaires dénonce l’orientation idéologique démontrée notamment par la présence importante de représentants du milieu des affaires, mais aussi par le libellé des questions soumises à la réflexion. Dans la même veine, la communauté universitaire condamne l’insuffisance du processus consultatif d’aujourd’hui. L’absence de discussions sur la liberté académique, sur l’équité entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée ou sur les finalités des universités québécoises témoigne des priorités du gouvernement quant à l’enseignement supérieur et indigne les organisations du milieu universitaire.

« Les discussions sur le financement universitaire sont importantes, mais elles ne doivent pas masquer le débat sur les finalités de l’université. Si l’université doit être financée convenablement, elle doit surtout être à la hauteur de son idéal constitutif. Or les discussions d’aujourd’hui font totalement fi de cette question fondamentale », ont soutenu les porte-parole des organisations étudiantes et syndicales.

Depuis le lancement du Manifeste de l’université québécoise par la TPU le 25 novembre dernier, plusieurs organisations syndicales, étudiantes et communautaires l’ont officiellement appuyé, tout comme la communauté universitaire qui réclame une université libre, accessible, publique et démocratique. « S’il y a bel et bien un consensus au Québec sur l’avenir de nos universités, ce n’est pas pour appliquer le modèle préconisé par le gouvernement », ont déclaré les représentants des organisations de la TPU.

Face à ce type de consultation, dont les conclusions sont à toutes fins utiles déjà connues, la TPU continue plus que jamais de promouvoir la tenue d’États généraux démocratiques et ouverts pour débattre sur la mission fondamentale de nos institutions universitaires et pour établir un plan de développement à long terme.

La Table des partenaires universitaires regroupe les organisations étudiantes et syndicales suivantes :

l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ)
le Conseil québécois des syndicats universitaires (CQSU-AFPC)
le Conseil provincial du secteur universitaire (SCFP-FTQ)
la Fédération des associations étudiantes universitaires du Québec en éducation permanente (FAEUQEP)
la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)
la Fédération des professionnèles (FP-CSN)
la Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche (FPPU)
la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)
la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) www.fqppu.org

la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ)
la Table des syndicats universitaires (TSU-CSQ)

Les organisations suivantes ont appuyé le Manifeste de l’université québécoise :

Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)
Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MEPACQ)
Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM)
Mouvement autonome et solidaire des sans-emplois (MASSE)

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...