Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Budget du Québec 2012

Le premier budget Marceau - Un déficit d'audace ! (CSD)

QUÉBEC, le 20 nov. 2012 - À la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), le premier budget Marceau nous laisse sur notre appétit.

D’une part, s’il confirme certaines décisions que nous appuyons sans réserves - annulation de la hausse des droits de scolarité, annulation de la hausse du prix de l’électricité patrimoniale, hausse des taux d’imposition des revenus de plus de 100 000 $ —, il déçoit sur le recul de la taxe santé et sur le fait de maintenir le cap sur les régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER).

« Nous avons revendiqué puis appuyé l’annulation de la taxe santé, tant à la CSD qu’à l’Alliance sociale. De voir son retour, même de façon progressive, constitue pour nous un recul inacceptable parce qu’un principe comme la progressivité, ça ne se négocie pas », de déclarer François Vaudreuil, président de la CSD. « Pour ce qui est des RVER, ce n’est pas en créant un nouveau véhicule d’épargne individuelle qu’on incitera davantage les gens à épargner. Ce sont les régimes collectifs, publics et privés, qui doivent être encouragés ou bonifiés ; les stratégies collectives procurent toujours les meilleurs résultats. »

Il faut néanmoins saluer la volonté de créer de nouvelles institutions de dialogue social : les conseils de développement économique régionaux. Toutefois, leur composition annoncée (gens d’affaires, CRÉ, CLD, directeur régional de la Banque de développement économique du Québec) doit être revue pour inclure les organisations syndicales et les entreprises d’économie sociale, parce qu’« établir les priorités de développement économique de la région » les concerne au plus haut point.

Quelques fleurs tout de même

Les mesures d’incitation aux investissements privés nous semblent appropriées parce qu’il est plus que temps que les entreprises privées prennent le relai de l’État pour stimuler la croissance économique. « Depuis 2009, les bénéfices des sociétés sont en forte croissance (29,8 milliards $ en 2012), elles doivent recommencer à investir tout en profitant des conditions d’emprunt favorables du moment », de conclure François Vaudreuil.

Sur le même thème : Budget du Québec 2012

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...