Édition du 15 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Travailleurs migrants

Québec solidaire appelle la CAQ à protéger les droits des travailleurs temporaires

QUÉBEC, le 1er juin 2021 - Au lendemain de révélations accablantes concernant les conditions d’hébergement des travailleurs étrangers temporaires employés pour l’entreprise Les productions horticoles Demers, les responsables pour Québec solidaire en matière d’immigration et d’agriculture, Andrés Fontecilla et Émilise Lessard-Therrien, pressent le gouvernement de la CAQ de rapatrier le programme des travailleurs étrangers temporaires du gouvernement fédéral et de leur offrir des permis de travail ouverts afin de mieux les protéger des potentiels abus de la part de leurs employeurs.

« Les travailleurs temporaires qui travaillent dans nos champs ont pour la plupart des permis de travail fermés. Autant dire qu’ils ont les mains carrément liées face à leurs employeurs, qui en profitent parfois pour les faire vivre dans des conditions inacceptables. Ces travailleurs, dès qu’ils n’ont plus de lien d’emploi avec la ferme où ils travaillent, se retrouvent dans une situation d’irrégularité au Québec. Le gouvernement Legault a la responsabilité morale de protéger leurs droits. La ministre Girault doit s’engager fermement à rapatrier le programme des travailleurs étrangers temporaires pour leur offrir des permis de travail ouverts et la possibilité de changer d’emploi en cas d’abus », martèle M. Fontecilla.

Le député de Laurier-Dorion appelle également le ministre Jean Boulet à resserrer les normes d’hébergement de ces travailleurs en permettant notamment à la CNESST de faire des inspections pour vérifier la conformité des lieux d’hébergement, et ce, même si ceux-ci ne sont pas situés directement sur leur lieu de travail.

Suspension du prêt pour les serres Demers

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, appelle quant à elle le gouvernement de la CAQ à suspendre immédiatement le prêt de 30 millions $ octroyé aux productions horticoles Demers tant et aussi longtemps que les travailleurs temporaires à leur emploi ne seront pas hébergés dans des installations sécuritaires et salubres.

« Des dortoirs pleins à craquer, des douches sans eau chaude, de la moisissure partout : les faits révélés hier sont une honte pour le Québec. Ce n’est pas comme ça qu’on prend soin des travailleurs. Depuis hier, je reçois des témoignages de producteurs agricoles de ma région qui font de gros efforts pour loger et accueillir les travailleurs étrangers de façon digne et sécuritaire. Ils font leur part du travail. Maintenant, le gouvernement doit faire la sienne et envoyer un message clair : les conditions insalubres et l’exploitation des travailleurs, c’est tolérance zéro », fait valoir Mme Lessard-Therrien.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Travailleurs migrants

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...