Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Internet

Accès à Internet en région - Un bilan peu reluisant pour la CAQ, déplore Émilise Lessard-Therrien

DUHAMEL-OUEST, QC, le 6 oct. 2020 - Alors que des centaines de milliers de Québécois et de Québécoises sont toujours en télétravail, la CAQ tarde à remplir sa promesse de doter les 340 000 foyers mal desservis d’une connexion Internet rapide et abordable, déplore la députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, qui appelle le gouvernement à déployer sans plus attendre un réseau de fibre optique public.

« Avoir une bonne connexion Internet à un prix abordable, ça devrait être le strict minimum à l’heure où le télétravail est devenu la norme pour beaucoup de gens. Pourtant, des centaines de milliers de Québécois doivent encore prendre leur mal en patience en travaillant de la maison avec une connexion insuffisante pour leurs besoins professionnels, ou même en bonifiant leur forfait à leurs frais ! C’est inacceptable que plus de deux ans après l’élection de la CAQ, autant de familles soient encore privées d’un accès décent à Internet alors que c’est un service qui n’a jamais été aussi essentiel », martèle Mme Lessard-Therrien.

En 2018, la CAQ avait promis en campagne électorale de brancher les 340 000 foyers mal desservis à une connexion Internet rapide. Or, deux ans plus tard, à peine 7000 de ces foyers auraient désormais accès à une connexion fiable, selon les révélations de Radio-Canada. Un bilan indéfendable, croit la députée solidaire.

« Le gouvernement de la CAQ ne peut pas espérer obtenir des résultats différents en appliquant la même recette que les libéraux avant eux : compter sur la bonne volonté de Bell ou Telus pour connecter le Québec. Il faut casser le cartel des télécoms et mettre en place un réseau public de fibre optique comme le propose Québec solidaire depuis des années », rappelle Émilise Lessard-Therrien.

Rappelons que lors de la campagne électorale de 2018, Québec solidaire a proposé la mise en place d’un réseau de fibre optique public afin d’assurer aux Québécois un accès Internet moins cher et de qualité (au moins 100 Mb/s), en commençant par les régions mal desservies par les grandes entreprises de télécommunications. À terme, ce réseau permettrait de connecter le 81% des entreprises québécoises et le 94% des ménages qui n’ont pas de connexion à très haute vitesse.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Internet

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...