Édition du 13 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Déclaration de Femmes Autochtones du Québec soulignant le premier anniversaire du dépôt du rapport de l’ENFFADA

Kahnawake, le 3 juin 2020 - Femmes Autochtones du Québec (FAQ) tient à souligner
le premier anniversaire du dépôt du rapport de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA). Il y a un an nous soulignions que ce dépôt représentait le début d’un long processus de changement et de transformation des institutions et de leurs pratiques. Force est de constater qu’encore aujourd’hui des actions concrètes se font attendre de la part des institutions gouvernementales.

(Presse-toi à gauche, pour mémoire, publie la vidéo du lancement du rapport de la Commission d’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, Québec, 26 juin 2019 )

Le 14 juin 2019, FAQ, avec ses homologues des provinces, rencontrait les représentants du gouvernement fédéral pour leur faire part de ses propres recommandations d’actions à entreprendre. Nous recommandions alors la mise en place d’une consultation nationale faite par l’entremise de tables de travail provinciales qui se solderait par une mise en commun au niveau national. Nous sommes d’avis que l’expertise des différentes organisations de femmes autochtones à travers le pays se doit d’être mise à profit puisque ce sont ces organisations qui, comme la nôtre, travaillent au quotidien avec les femmes et les familles.
Dans notre mémoire déposé devant l’ENFFADA nous dénoncions avec force l’incapacité du système judiciaire à protéger nos femmes et nos filles. Les interactions policières au Québec sont encore empreintes de racisme, de profilage racial et d’inefficacité face à la disparition de ces dernières.

« Malheureusement, chaque semaine nous continuons à assister à la
disparition de nos mères, nos filles et nos sœurs. La sécurité et l’intégrité des
femmes autochtones ne devraient pas être affectées par des lenteurs
administratives et gouvernementales. Le gouvernement doit arrêter de se
chercher des excuses et prendre les moyens nécessaires pour s’acquitter de
ses responsabilités. Il y a urgence d’agir, nous parlons de vies humaines ici !
 »
- Viviane Michel, présidente de FAQ.

Depuis sa fondation en 1974, FAQ travaille main dans la main avec les femmes
autochtones afin d’enrayer toutes formes de discrimination et de violence. Aujourd’hui plus que jamais nous réalisons l’importance d’être présent au front pour les représenter et porter leur voix. Quoi que les gouvernements puissent dire, le racisme systémique est bel et bien présent et ses effets se font ressentir. Un réel travail de collaboration doit avoir lieu.

Finalement, nous tenons à rappeler que nous continuons notre travail de consultation
avec les familles et qu’une consultation se prépare en vue de soumettre notre propre plan d’action au gouvernement fédéral.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...