Édition du 9 avril 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel - L'entente de principe acceptée à 88%

QUÉBEC, le 24 févr. 2024 - Les membres l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel représentés par le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont approuvé l’entente de principe intervenue avec leur employeur à 88%.

Rappelons que la convention collective était échue depuis le 31 mars 2023. Le nouveau contrat de travail est d’une durée de cinq ans et se terminera donc le 31 mars 2028.

Faits saillants

Voici les faits saillants de l’entente :

 Augmentations salariales : 17,4 % pour cinq ans, soit 6 % pour 2023, 2,8 % pour 2024, 2,6 % pour 2025, 2,5 % pour 2026 et 3,5 % pour 2027.

 Indice des prix à la consommation (IPC) : jusqu’à 1 % en fonction de l’IPC pour les trois dernières années de la convention collective

 Rémunération des psychologues : bonification salariale de 10 %

 Vacances : bonification en fonction de l’ancienneté

. Entre 15 et 16 ans de service au 30 avril : 21 jours ouvrables

. Entre 16 et 17 ans de service au 30 avril : 22 jours ouvrables

. Entre 17 et 18 ans de service au 30 avril : 23 jours ouvrables

. Entre 18 et 19 ans de service au 30 avril : 24 jours ouvrables

. À partir de 19 ans de service au 30 avril : 25 jours ouvrables

 Assurances collectives : contribution additionnelle de 150 $ dans le cas d’une personne seule et 300 $ dans le cas d’une personne ayant des personnes à charge.

 Bonifications importantes des primes de milieux.

 Lettre d’entente sur la violence conjugale : L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la protection de la personne salariée exposée à une situation de violence conjugale et familiale. Les parties peuvent convenir de permettre à la personne salariée la prise d’un congé reliée à sa situation conformément aux conditions de travail en vigueur.

 Personnes salariées temporaires ou qui proviennent des agences et des autres établissements : mécanisme de reconnaissance de l’ancienneté.

Le SPGQ à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

Le SPGQ représente une centaine de membres à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel. Ceux-ci jouent un rôle essentiel pour la sécurité publique du Québec. Ils occupent les emplois suivants : agent ou agente d’approvisionnement, agent ou agente de la gestion financière, spécialiste en procédés administratifs, conseillère ou conseiller en bâtiment, analyste en informatique, diététiste-nutritionniste, éducatrice ou éducateur physique, kinésiologue, ergothérapeute, agente ou agent d’information, thérapeute par l’art, spécialiste en activités clinique, criminologue, psychologue, travailleuse sociale ou travailleur social, intervenante ou intervenant en soins spirituels, agent ou agente en relations humaines, agent ou agente de planification de programme et de recherche ainsi que psychoéducateur ou psychoéducatrice.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...