Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

L'Assemblée générale du SETUE rejette l'entente de principe et enjoint l'employeur à revenir à la table de négociation

MONTRÉAL, le 21 déc. 2015 - Réuni-e-s en assemblée générale à partir de 12 h 30 aujourd’hui, le lundi 21 décembre, les membres du Syndicat des employé-e-s étudiant-e-s de l’UQAM (SETUE), ont décidé à 79% de rejeter l’entente de principe intervenue dans la soirée du 15 décembre dernier.

Cette entente, bien qu’offrant quelques progrès sur certains points de litige, comprenait des baisses salariales de près de 30 % pour quelques catégories d’emploi. De plus, elle ne fournit aucune garantie contre les suppressions de postes et les réductions d’heures que l’UQAM met en place depuis les dernières années. Face au mépris de l’administration, le conflit de travail se poursuit. Nous invitons donc le patronat à revenir prestement aux tables de négociations.

Rappelons que le SETUE est sans convention collective depuis près de deux ans et en grève illimitée depuis le 7 décembre. De plus, il ne peut y avoir de travail effectué pendant la grève. Une autre assemblée générale se tiendra dans la première semaine de janvier pour statuer sur la suite des moyens de pression.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...