Édition du 21 mai 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

Manifestation contre les arrestations et la torture en Tchétchénie

Le 13 août 2013, Fierté Montréal organisait une vigile devant le consulat de la Fédération de Russie pour protester contre une loi extrêmement homophobe que venait de voter le gouvernement de Vladimir Poutine. Voici que neuf ans plus tard, ce 30 mars, le Collectif Carré Rose invite les gens de la communauté LGBT à aller manifester devant le même consulat, avec des bannières arc-en-ciel, pour répondre à la vague d’arrestations et de tortures pratiquées contre des hommes gais en Tchétchénie.

tiré de : Manifestation contre les arrestations et la torture en Tchétchénie De Infolettre de Fugues

Le tout se déroulera donc de 14h à 15h le samedi 30 mars, devant la mission diplomatique russe, à l’arrière du Musée des beaux-arts de Montréal.

En début de janvier dernier, plusieurs organisations des droits LGBT ainsi que Amnistie Internationale rapportaient qu’une nouvelle vague d’arrestations et de tortures avait eu lieu dans cette république du Caucase russe. On mentionne qu’une quarantaine de personnes, surtout des hommes, avaient été arrêtés et trois personnes sont mortes suites aux tortures subies aux mains des autorités. « […] Il y a eu aussi plusieurs viols de femmes, note Louis-Alain Robitaille, le porte-parole du Collectif Carré Rose. C’est la deuxième vague d’arrestations de cette purge anti LGBTQ. »

C’est d’abord le Réseau russe LGBT (ou réseau LGBT Russie) qui avait sonné l’alarme sur cette nouvelle vague de persécutions entreprises par le gouvernement du président ultra conservateur Ramzan Kadyrov, un des plus fervents alliés de Vladimir Poutine. Cette nouvelle purge avait débuté en décembre 2018.

En 2017, le journal russe Novaïa Gazeta avait révélé que des hommes présumés homosexuels avaient été arrêtés et internés dans des « camps de concentration » mis sur pied par les forces de sécurité tchétchènes. Évidemment, les autorités du gouvernement Kadyrov niaient l’existence d’une telle politique de purge à l’égard des personnes LGBT.

Dans le plus grand secret, grâce à la collaboration de l’organisme torontois Rainbow Railroad, le gouvernement canadien a pu accueillir plusieurs réfugiés tchétchènes, surtout des jeunes hommes qui, une fois au Canada, ont indiqué avoir été arrêtés et torturés dans le but de soutirer des informations sur d’autres personnes LGBT qu’ils connaissaient. « En septembre 2017, le Canada accueille au moins 31 victimes qui fuient le pays pour survivre. Le chanteur pop gai Zelimkhan Bakaev [suspecté d’être homosexuel] est porté disparu et ne sera jamais revu », commente Louis-Alain Robitaille. La France ainsi que d’autres pays européens avaient non seulement dénoncé cette purge, mais avaient aussi reçu plusieurs réfugiés sortis clandestinement de la Russie par diverses stratégies. Deux mois plus tôt, au mois de juillet, donc avant l’exfiltration de ces réfugiés LGBT, le nom de 27 victimes décédées est publié.

À ne pas oublier donc, samedi 30 mars, manifestation devant le consulat de Russie, de 14h à 15h. Apportez vos drapeaux arc-en-ciel !

Pour toutes les infos :
https://www.facebook.com/events/368948730364076/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...