Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Manon Massé exige l'arrêt des travaux de Pétrolia à Gaspé

MONTRÉAL, le 20 nov. 2015 - Pour Manon Massé, qui ira à la Conférence de Paris sur les changements climatiques au début de décembre en tant que porte-parole de Québec solidaire en matière d’environnement, la reprise des travaux du projet Haldimand à Gaspé démontre le vrai visage de ce gouvernement pro-pétrole. « À la veille de la Conférence de Paris, le gouvernement n’est même pas en mesure de faire ne serait-ce que le minimum en matière de protection de l’environnement dans le dossier de Pétrolia, soit déclencher un BAPE comme le réclame la Ville de Gaspé. Comment pourra-t-il arriver la tête haute à Paris ? Comment pourra-t-il presser les provinces canadiennes et le reste du monde d’être ambitieux en matière de changements climatiques alors que lui-même retarde les gestes nécessaires pour entamer dès maintenant, la transition énergétique qui évitera à la planète de se réchauffer au-delà de 2 degrés Celsius ? »

« En matière d’hydrocarbures et de lutte aux changements climatiques, l’incohérence du gouvernement libéral saute aux yeux. Il entend aller de l’avant avec les projets d’exploitation pétrolière et gazière sans faire la moindre étude en prétendant que leurs coûts environnementaux seront nuls. La reprise des travaux par Pétrolia est d’autant plus insultante qu’elle survient alors que se déroulent en ce moment même des consultations publiques sur l’évaluation environnementale stratégique. »

Manon Massé rappelle que le Québec ne peut se targuer d’un bon bilan en matière de lutte aux changements climatiques. « En refusant d’utiliser le BAPE, outil prisé à travers le monde pour la protection de l’environnement, et en investissant massivement des fonds publics dans les projets pétroliers et gaziers, le gouvernement se fait le docile complice des doléances du lobby pétrolier. »

Mme Massé questionnait d’ailleurs cette semaine le ministre de l’Environnement en chambre sur le contournement systématique du BAPE. Rappelons que le gouvernement du Québec est le premier actionnaire de Pétrolia.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...