Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Ensemble pour l'éducation - « Le ministre Blais est de plus en plus isolé » - Françoise David

QUÉBEC, le 20 nov. 2015 - La députée de Gouin et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, trouve injustifiable l’argument du ministre François Blais qui prétend que les coupes actuelles dans le système scolaire ont lieu pour le bien des prochaines générations. Québec solidaire invite tous ceux et celles qui s’opposent au saccage de l’école publique à travailler ensemble pour faire entendre raison au gouvernement libéral.

« Les générations futures sont sur les bancs d’école aujourd’hui. Leur nuire maintenant pour prétendument leur laisser une dette moins élevée à l’avenir ne leur est d’aucune utilité. Le déficit éducationnel leur sera beaucoup plus préjudiciable », affirme Mme David.

Québec solidaire est convaincu que devant l’état pitoyable de notre système d’éducation, il faut une solution à long terme : transformer la vocation du Fonds des générations pour en faire un fonds de stabilisation des finances publiques.

« L’an passé, 1,3 milliard $ a été versé au Fonds des générations, cette année ce sera 1,6 milliard $. Le gouvernement cache à la population que le Québec est déjà en surplus budgétaire pour mieux continuer à couper. Il existe des solutions pour préserver les services aux élèves », a rappelé la députée de Gouin.

Le ministre de l’Éducation, François Blais, était seul dans son coin vendredi matin alors que Françoise David et ses collègues des autres partis d’opposition ont uni leurs voix pour dénoncer les coupes à blanc du Parti libéral dans nos écoles lors de l’interpellation ministérielle annuelle de Québec solidaire à l’Assemblée nationale.

« Le président du Conseil du trésor a décidé d’équilibrer ses colonnes de chiffres sur le dos de l’éducation et François Blais est incapable de défendre son ministère. Incapable de défendre nos enfants. Pire, il regarde ailleurs pendant que les écoles débordent et que les services aux élèves passent à la trappe », s’indigne Mme David.

À la suite de l’interpellation, plus de 250 parents, citoyens et acteurs et actrices du milieu de l’éducation se sont réunis devant l’Assemblée nationale pour manifester contre les coupes répétées du gouvernement libéral dans les écoles publiques de la province. Québec solidaire croit que si tous ceux et celles qui sont outrés par le saccage dans le système d’éducation travaillent ensemble, le gouvernement finira par reculer sous la pression.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...