Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Manque de personnel au CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal : les aînés sont encore une fois les grands oubliés

MONTRÉAL, le 7 juill. 2022 - Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) s’inquiète vivement du manque chronique de personnel au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal depuis le début de l’été. À travers tous les hôpitaux et CHSLD, depuis le long week-end de la fête nationale, un nombre alarmant de membres du personnel manquent à l’appel, en particulier : préposés aux bénéficiaires, aides de service et préposés au service alimentaire. Les deux derniers longs week-ends ont été particulièrement pénibles, autant pour les usagers que pour le personnel, alors que les éclosions de COVID-19 recommencent.

Voici quelques exemples parmi de nombreuses situations déplorables qui ont eu des conséquences fâcheuses pour les usagers, en majorité des aînés :

- Au Centre de soins prolongés Grace Dart, le samedi 25 juin, il manquait 7 préposés aux bénéficiaires, tous quarts confondus.

- Au Centre d’hébergement de LaSalle, le 25 et le 26 juin, durant les quarts de soir, pratiquement 25 % du personnel manquait à l’appel. De plus, la salle à manger a été fermée, de sorte que les résidents ont dû prendre leurs repas dans leur chambre.

- À l’Hôpital de LaSalle, autant à la salle d’urgence que dans les unités d’hébergement, il manque constamment un grand nombre de préposés aux bénéficiaires.

- Au Centre d’hébergement de Lachine, du 25 au 28 juin, il manquait toujours au moins 2 préposés aux bénéficiaires par quart de travail. Le 2 juillet, durant le quart de soir, il manquait 3 préposés aux bénéficiaires au 3e étage, ainsi que 2 au 4e étage. Le personnel, en contexte d’éclosion, est à bout de force.

- L’Institut universitaire en santé mentale Douglas est aussi aux prises avec une éclosion de COVID-19.

- À l’Hôpital Sainte-Anne et au Centre hospitalier de St. Mary, durant la longue fin de semaine, les cafétérias ont été fermées. L’employeur n’a pas avisé les syndicats de la situation.

- À l’Hôpital général du Lakeshore le 27 juin, il y avait une seule préposée aux bénéficiaires pour 40 usagers.

- Au Centre d’hébergement Nazaire-Piché, le week-end de la fête du Canada a aussi été marqué par un important manque de personnel.

- À l’Hôpital Sainte-Anne, durant le week-end de la fête du Canada, à l’étage des vétérans, le quart de jour comptait 2 préposés aux bénéficiaires pour 33 résidents au lieu de 5.

Pour la section locale 2881 du SCFP, qui représente près de 5000 membres de la catégorie 2 au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, la situation s’annonce bien pire encore durant les vacances de la construction et le mois d’août. Il est donc nécessaire d’agir immédiatement en offrant des incitatifs pour attirer et retenir le personnel.

« Il faut, par exemple, offrir le taux double pour les heures supplémentaires, et des demi-journées de vacances ajoutées aux banques des personnes acceptant d’effectuer des quarts supplémentaires. Pour cela, ça prend de la volonté autant à la direction du CIUSSS qu’au gouvernement du Québec, et que les mesures soient négociées avec les syndicats, qui ont plusieurs autres pistes de solutions à proposer. C’est absolument essentiel pour éviter des situations indignes d’ici à la fin de l’été », d’expliquer Fanny Demontigny, présidente du SCFP 2881.

« À travers le CIUSSS, nos membres sont épuisés et ont fait énormément d’heures supplémentaires dernièrement. Les erreurs de paie des derniers mois ont contribué à détériorer encore plus le climat de travail », de préciser Fanny Demontigny.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...