Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Québec ternit la journée du 8 mars, estime le SFPQ

QUÉBEC, le 8 mars 2016 - Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) déplore l’attitude du président du Conseil du trésor, Sam Hamad, qui fait la sourde oreille devant les demandes répétées du Syndicat pour obtenir des informations concernant la tenue d’activités en lien avec la Journée internationale des femmes. Le bureau du ministre Hamad refuse toujours de confirmer que du temps sera accordé au personnel œuvrant dans les ministères et organismes du gouvernement du Québec afin de participer aux activités du 8 mars. Pourtant, dans le passé, le Conseil du trésor accordait du temps au personnel pour ces activités.

La vice-présidente du SFPQ, responsable de la condition féminine, Denise Boileau, dénonce fortement l’attitude du gouvernement dans le cadre des activités du 8 mars. « Malgré des interventions auprès du bureau du président du Conseil du Trésor, Monsieur Hamad ne daigne répondre à nos appels. Pourtant, il devrait démonter une plus grande préoccupation pour cette question, car les femmes occupent plus de la moitié des postes au sein des ministères et organismes québécois. Cette journée internationale est un moment privilégié pour réfléchir à l’avancement des droits des femmes et évaluer le chemin qui reste à parcourir », rappelle Madame Boileau.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...