Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

Une priorité de paix doit s’imposer face à la propagande

« La neutralité et la démilitarisation de l’Ukraine sont la seule avenue viable de paix ». Les raisons de la concentration totale anglo-américaine d’appliquer des mesures guerrières et punitives et leur refus de joindre la seule approche raisonnable pour mettre un terme à la tragédie sont-ils basés sur un espoir de changement de régime en Russie ? Si c’est le cas, cette hypothèse serait à la fois déraisonnable et même criminelle.

17 mars 2022 Tiré de Artistes pour la paix.

Photo : Al Jazeera

Les Artistes pour la Paix appuient cette avenue sensée
(http://www.artistespourlapaix.org/trois-divers-appels-idealistes-a-la-paix/  3e partie).

L’ancien président de l’Afghanistan Hamid Karzaï a bien averti le président Zelensky : « ne laissez pas les grandes puissances faire leur guerre par procuration sur votre territoire, comme elles l’ont fait chez nous » pendant 43 ans.

L’Ukraine sera neutre comme l’Autriche et la Finlande, acceptera de ne jamais faire partie de l’OTAN et laissera la Crimée à la Russie, comme deux référendums ont confirmé les voeux de sa population à 90%.

Le flot des réfugiés se tarira, la plupart reviendront au pays où la vie normale reprendra.

La communauté internationale et l’ONU forceront bien la Russie à payer un jour pour la reconstruction des villes bombardées.
 
Commentaire de Noam Chomsky 17 mars (traduction Pierre Jasmin qui la lira demain soir à la radio CPAM si la connexion impossible de la semaine dernière se réalise !)

«  Je voudrais accentuer le point crucial à inscrire au fronton de toutes discussions à propos de cette terrible tragédie. Nous devons trouver une façon de terminer cette guerre avant qu’elle n’escalade dans la destruction totale de l’Ukraine et vers une inimaginable catastrophe au-delà.

LA SEULE ISSUE EST UN RÈGLEMENT NÉGOCIÉ.

Qu’on aime cela ou non, ce règlement doit inclure une sorte d’échappée pour Poutine, OU LE PIRE ARRIVERA. Ce genre de souci doit gouverner nos esprits.

Zelensky a reconnu que joindre l’OTAN n’est plus une opinion pour l’Ukraine. Il a aussi à bon droit insisté pour que l’opinion des habitants de la région du Donbass compte comme un facteur critique en vue de déterminer le règlement. Bref, Zelensky répète les évidences d’un sentier de prévention de cette tragédie - même si nous ne pouvons pas le savoir avec certitude puisque les États-Unis ont refusé d’emprunter ce sentier.

Selon notre compréhension de longue date - des décennies en fait - l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN aurait été comparable à voir le Mexique se joindre à une alliance militaire menée par la Chine, avec des manoeuvres communes avec l’armée chinoise en gardant des armes de destruction massive pointées sur Washington. Si on insistait sur le droit souverain du Mexique d’agir ainsi, ne serait-on pas au summum de l’idiotie ? L’insistance de Washington à appuyer le droit souverain de l’Ukraine à se joindre à l’OTAN est pire encore, car elle érige une barrière insurmontable contre une résolution pacifique d’une crise, crime choquant appelé de s’empirer s’il n’est pas résolu par des négociations auxquelles Washington refuse de se joindre.

Les raisons de la concentration totale anglo-américaine d’appliquer des mesures guerrières et punitives et leur refus de joindre la seule approche raisonnable pour mettre un terme à la tragédie sont-ils basés sur un espoir de changement de régime en Russie ? Si c’est le cas, cette hypothèse serait à la fois déraisonnable et même criminelle. »

Artistes pour la paix

Les Artistes pour la Paix s’engagent collectivement pour la justice sociale et le désarmement et pour un développement viable…

http://artistespourlapaix.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...