Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Violence faite aux femmes : Campagne choc pour l'halloween

La violence faite aux femmes n’est pas un fait divers : les YWCA lancent une campagne choc grâce à l’agence FCB

Depuis 2004, au pays, le taux de criminalité a diminué dans tous les secteurs recensés, sauf dans le cas des violences faites aux femmes ; les maisons d’hébergement pour femmes ne fournissent plus à la demande ; les crimes de violence envers les femmes et les filles font régulièrement la manchette.

Il y a longtemps qu’on ne voit plus de campagne de sensibilisation contre la violence envers les femmes dans les médias. Il est temps de sortir la violence faite aux femmes des faits divers et de remettre cet enjeu de société à l’avant-plan. C’est exactement ce que souhaite faire cette campagne choc.
Mélanie Thivierge, présidente et directrice générale du Y des femmes de Montréal

Quand l’horreur n’est pas qu’à l’écran

Grâce à la généreuse complicité créative de FCB Montréal et de la maison de production SOMA, le Y des femmes de Montréal et la YWCA Québec sont en mesure de lancer, à l’Halloween, une campagne de sensibilisation choc sur cet enjeu majeur.

Chaque année la période de l’Halloween apporte son lot de films d’horreur. Outre les sursauts des spectateurs et le sang giclant à profusion, un fait revient à l’avant-plan : les agresseurs sont très majoritairement des hommes et les victimes, majoritairement des femmes. Ce constat a mené à l’idée derrière la campagne.

Trois pastiches de scènes iconiques de films d’horreur soulignent que pour trop de femmes, malheureusement, l’horreur et la violence ne restent pas qu’à l’écran… elles les vivent en chair propre. Chaque capsule se termine par un message simple mais combien véridique : Pour certaines femmes, le film d’horreur dure toute l’année. Il faut que ça arrête.

Nous constatons une hausse fulgurante des demandes d’hébergement d’urgence depuis trois ans. La problématique majeure commune aux femmes qui cognent à notre porte demeure la violence sous toutes ses formes.
Katia de Pokomandy-Morin, directrice générale de la YWCA Québec

Quand créativité et générosité s’entremêlent

Les trois scénarios, réalisés par Sarah Pellerin, mettent en vedette trois talentueuses comédiennes québécoises : Mylène Mackay (Nelly, L’Âge adulte), Catherine Renaud (Mémoires vives, Sarah préfère la course) et Charlotte Aubin (Isla Blanca, Roméo et Juliette). Les trois actrices ont toutes spontanément accepté de mettre gracieusement leur talent au service de cette campagne.

Des équipes multidisciplinaires majoritairement féminines se sont mobilisées et ont investi dans la campagne dont l’agence de communication FCB Montréal et la maison de production SOMA, toutes deux dirigées par des femmes.

Ressources utiles pour femmes victimes de violence

Les deux organismes mettent à la disposition de la population une liste de ressources pour les femmes victimes de violence et leurs proches.

Si vous êtes en danger immédiat, composez le 9-1-1.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...