Édition du 21 janvier 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Francis Lagacé

LAGACÉ Francis
8200, rue Hochelaga App. 5
Montréal H1L 2L1
Répondeur ou télécopieur : (514) 723-0415
francis.lagace@gmail.com.
www.francislagace.org
www.lesecritsfrancs.com

Articles (194)

  • Quand on n'apprend pas de ses erreurs

    Dans le cadre des élections présidentielles françaises, les commentateurs politiques sont en train de répéter l’erreur qu’ils ont commises pour les élections états-uniennes. J’ai parlé de commentateurs, on me permettra d’utiliser le masculin, car la majorité des membres de ce que j’appellerai cette « (...)

  • Un film postmoderne ?

    Le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau est remarquable pour sa musique, ses cadrages, sa photographie et la performance de ses actrices et acteur principaux.

  • Le médecin productif

    Connaissez-vous beaucoup de monde qui se vante d’avoir un médecin productif ? Avez-vous un cousin, une voisine, une camarade de travail, une connaissance qui soit fière d’annoncer : « Moi, mon médecin voit 70 patients dans la journée ! » « Mieux, le mien ne consacre que trois minutes à chaque personne ! (...)

  • La souveraineté est à gauche

    Avec Spinoza, et Frédéric Lordon à sa suite, on définira la souveraineté comme ce pouvoir qui émerge de la collectivité, du groupe humain, lequel se donne une cohérence, nationale souvent mais pas toujours ni uniquement. C’est ce que Spinoza a appelé l’imperium dans un quasi hapax, qui a souvent été (...)

  • La lutte contre la radicalisation

    En 1971, le chanteur Adamo a enregistré une chanson rigolote sur l’histoire d’un pompiste de village délaissé par les belles dames parce qu’elles empruntent désormais l’autoroute éloignée de sa station service. La chanson s’intitulait justement Les Belles Dames. La finale est plutôt radicale, car le (...)

  • De la pertinence de l'axe gauche-droite

    Il est de bon ton, quand on se veut au-dessus de la mêlée, de prétendre que l’axe gauche-droite est dépassé, qu’il n’a plus de signification, qu’une personne sensée et juste favorise des mesures qui sont à droite et d’autres qui sont à (...)

  • Se moquer des pauvres

    Il y a quelque chose de proprement scandaleux à entendre les représentants du Parti libéral du Québec (PLQ) annoncer qu’ils feront de la lutte contre les inégalités une priorité. Est-ce du cynisme ? Est-ce de l’ironie ? Peut-être tout simplement un pas de plus dans l’utilisation de la (...)

  • Une entreprise qui saigne ?

    Autrefois, il y avait le crime de lèse-majesté. Par ce commode concept, les monarques pouvaient faire taire, arrêter, emprisonner, châtier, exécuter toute personne qui les embêtait aussi futile pût être le prétexte, car « tel est notre bon plaisir » pouvait signer un souverain d’Europe ou l’on apprenait (...)

  • L'hégémonie marchande

    L’hégémonie culturelle au sens où l’entendait Gramsci est ce qui faisait en sorte par exemple que, sous le régime Duplessiste, les années de la grande noirceur québécoise, il était impossible de mettre en doute la vertu des congrégations religieuses parce que tout le monde, politiques, médias, (...)

  • Les fraudeurs, rouage essentiel du système financier

    Si on avait demandé à mon père comment il appellerait des gens qui prennent des renseignements sur lui à son insu et qui le font ensuite payer pour recevoir, surveiller et protéger ces données, il aurait probablement répondu : des malfaiteurs et des (...)

  • Ces mots qu’on twiste

    « Je twisterais les mots s’il fallait les twister pour qu’un jour les enfants sachent qui vous étiez. » Jean Ferrat, Nuit et brouillard. Dans cette belle chanson, dite engagée, Ferrat parle du rythme sur lequel mettre ses chansons pour atteindre le (...)

  • Le pari de la lenteur

    J’écoutais une émission scientifique à la radio publique récemment, où un savant nous expliquait que l’érosion causée par les chutes Niagara les ferait reculer dans le lac Érié, c’est-à-dire qu’il n’y aurait alors plus de chutes à voir, dans 50 000 (...)

  • La chasse aux méchants

    En mal de notoriété, le psychologue Richard Tremblay, qui se vante pourtant de ses quatre cents et quelque publications a réussi à se faire inviter le mardi premier mars dernier à l’émission de vulgarisation scientifique Le code Chastenay de la moins en moins publique chaîne Télé-Québec. Il a eu (...)

  • Cette part sombre

    Deux affaires qui ont défrayé les manchettes sont, si on s’y arrête, propices à approfondir notre réflexion quant à la réaction sociale aux défectuosités de la sexualité : le procès Ghomeshi et l’affaire Jutra.

  • Posthumanisme, capitalisme et suicide

    Il est un courant qui aime bien se prétendre évolutif et libérateur selon lequel nous devrions muter de notre condition humaine et migrer vers une condition cybernétique, où les composantes électroniques prendront de plus en plus de place jusqu’à peut-être constituer la partie la plus importante de (...)

  • L’État n’est pas une cantine ?

    Pour justifier la sous-traitance et le délestage des emplois vers des entreprises privées, on utilise souvent l’argument que l’État n’a pas à assurer certains services comme celui de la nourriture dans les écoles ou dans les hôpitaux.

  • La guerre contre les pauvres

    La forme de discrimination qui semble la plus populaire, la plus tenace et la plus pernicieuse qui soit ne fait pas l’objet de réprobation publique. Il s’agit de la discrimination économique et, plus particulièrement, contre les assistés (...)

  • Coup de littérature !

    Il y en a qui ont des coups de soleil, des coups de chaleur, des coups de foudre, des coups de fouet, moi il m’arrive d’avoir des coups de littérature !

  • Le slam de l’Islam

    J’étais en train de réfléchir à combien est décourageant et machiavéliquement efficace le tour de passe-passe auquel se livrent les conservateurs en détournant l’attention des électrices et électeurs sur un jugement de cour concernant une directive ministérielle contraire à la Charte des droits et (...)

  • L’esclavage et le salaire

    Être obligé de gagner sa vie est une drôle de situation, comme si la vie ne nous était pas donnée et comme si les personnes qui préfèrent la poésie à la fabrication des matraques méritaient moins d’accès aux fruits de la Terre.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...