Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Caucus présessionnel de Québec solidaire - Un gel des tarifs pour affronter le coût de la vie

QUÉBEC, le 23 nov. 2022 - Pour Québec solidaire, la priorité de la session sera le coût de la vie. En marge du caucus présessionnel de la formation politique à Québec, les porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé ont appelé à un gel des tarifs de l’État pour la prochaine année, alors qu’une grande partie de la population québécoise doit se serrer la ceinture.

« La dernière chose dont les Québécoises et les Québécois ont besoin en ce moment, c’est des augmentations des tarifs. L’inflation étouffe les familles, les jeunes et les aînés. La hausse des taux d’intérêts augmente les risques de faillite. Quand toutes les factures explosent, le strict minimum, c’est de ne pas en rajouter. L’État doit montrer l’exemple et le gouvernement Legault doit montrer qu’il est solidaire de la population face à la hausse fulgurante du coût de la vie. Ce sera notre priorité de la session, parce que c’est la priorité des gens », a lancé Gabriel Nadeau-Dubois.

« Dans la situation actuelle, augmenter les tarifs du chauffage, de la garde des enfants et des études universitaires, ce n’est pas un bouclier anti-inflation, c’est un gouvernement qui baisse la garde ! J’espère que la CAQ va réaliser que ça n’a aucun bon sens que l’État contribue lui-même au problème. Pour bien des gens, le chèque de François Legault est déjà dépensé. La mise à jour économique du ministre Girard doit aider les Québécoises et les Québécois après Noël », a renchéri Manon Massé.

Un gel des tarifs pour 2023 remettrait de l’argent dans les poches des usagers de nombreux services essentiels, dont Hydro-Québec, la SAAQ, les services de garde, les CHSLD, les chambres privées dans les hôpitaux et les établissements universitaires, entre autres.

Une opposition forte et unie

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé ont accueilli trois nouveaux députés au sein du caucus solidaire : le député de Maurice-Richard, Haroun Bouazzi, la députée de Verdun, Alejandra Zaga Mendez et le député de Taschereau, Étienne Grandmont.

« Les Québécois ont besoin d’une opposition forte et unie au gouvernement Legault, une opposition qui se concentre à 110% sur son travail de chien de garde. Cette équipe-là, c’est Québec solidaire. L’équipe solidaire est prête, elle est plus motivée que jamais et on va se battre pour le monde. » a affirmé M. Nadeau-Dubois.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...