Édition du 29 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Des groupes citoyens, sociaux et environnementaux demandent la suspension des consultations publiques sur le projet Gazoduq

Dans une lettre adressée aux ministres de l’Environnement du Canada et du Québec, plusieurs groupes citoyens, sociaux et environnementaux demandent la suspension des consultations publiques sur le projet Gazoduq de GNL Québec. Les groupes s’inquiètent que la participation du public soit grandement limitée dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Le 15 mai dernier, l’Agence d’évaluation d’impact du Canada (AÉIC) annonçait le début d’une période de consultation sur la version provisoire du mandat de la commission d’examen intégré et sur l’entente de collaboration Canada-Québec pour le projet Gazoduq.

« Dans le contexte de la pandémie mondiale de la COVID-19 et du confinement social qui en découle, rien ne justifie un tel empressement à lancer une consultation publique pour ce projet industriel hautement controversé. Les mesures sanitaires encore en vigueur empêchent de nombreuses personnes de participer pleinement aux consultations publiques en cours. Les impacts majeurs du projet Gazoduq de GNL Québec sur la biodiversité, les communautés locales et la capacité du Québec à atténuer et à s’adapter à la crise climatique justifient que les consultations publiques soient suspendues, le temps qu’une réelle participation du public puisse être assurée », affirment les signataires de la lettre.

La lettre et ses signataires

L’Honorable Jonathan Wilkinson

Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Chambre des communes

Ottawa (Ontario), Canada

Jonathan.Wilkinson@parl.gc.ca

Monsieur Benoit Charette

Ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

141, avenue du Président-Kennedy, 8e étage

Montréal (Québec), Canada

ministre@environnement.gouv.qc.ca

Objet : Demande de suspension des consultations publiques sur le projet Gazoduq

Messieurs les ministres,

Le 15 mai dernier, l’Agence d’évaluation d’impact du Canada(AÉIC) annonçait le début d’une période de consultation sur la version provisoire du mandat de la commission d’examen intégré et sur l’entente de collaboration Canada-Québec pour le projet Gazoduq de GNL Québec.

La situation de crise sanitaire actuelle est sans précédent dans l’histoire. Par la présente, les soussignés vous demandent de suspendre les consultations publiques relatives au projet Gazoduq, jusqu’à ce que l’état de crise sanitaire soit levé. Les personnes intéressées ne sont pas présentement en mesure de participer de manière significative à l’évaluation de ce projet d’envergure.

Tenir des consultations publiques sur ce projet, alors que plusieurs droits des citoyens et citoyennes sont suspendus et que la situation de crise sanitaire prévaut encore, serait inacceptable puisque cela ne permettrait pas une réelle participation significative du public dans l’évaluation de ce projet. En effet, les mesures sanitaires encore en vigueur empêchent de nombreuses personnes de participer aux audiences publiques, de s’informer adéquatement et de faire part de leurs préoccupations face au projet.

Il s’agit d’un projet industriel immense pour le Québec, et ses impacts sont majeurs pour l’ensemble des Québécois et Québécoises. Le projet suscite de nombreuses craintes, inquiétudes et manifestations à travers le Québec depuis un an et demi déjà. De nombreuses personnes et groupes en tout genre se sentent concernés par ce projet et ont un mot à dire sur celui-ci. Limiter leur participation en tenant des consultations en pleine pandémie pourrait susciter une vive frustration au sein de la population et minerait la crédibilité des évaluations au Québec et au Canada.

En conclusion, nous vous demandons de suspendre les consultations publiques du projet jusqu’à ce que l’état de crise sanitaire soit levé, afin de permettre à toutes les personnes intéressées à participer de manière significative à l’évaluation de ce projet hautement controversé. Cela signifie notamment que la période de consultation sur la version provisoire du mandat de la commission d’examen intégré et sur l’entente de collaboration Canada-Québec pour le projet Gazoduq doit être suspendue.

Vous remerciant sincèrement de l’attention que vous portez à la présente, nous vous prionsde recevoir, Messieurs les ministres, nos salutations les plus distinguées.

Signataires

Adrien Guibert-Barthez, Coalition Fjord, Alice-Anne Simard, Nature Québec, Dominic Champagne, Pacte pour la transition, François Gagné, Coalition Anti-pipeline de Rouyn-Noranda, Diego Creimer, Fondation David Suzuki, La CEVES, La Coalition étudiante pour un virage environnemental et sociale, Alain Branchaud, SNAP Québec, Patrick Bonin, Greenpeace Canada, Rébecca Pétrin, Eau Secours, Sébastien Brodeur-Girard, Gazoduq, parlons-en, Caroline Brouillette, Équiterre,. Geneviève Paul, Centre québécois du droit de l’environnement, Eve-Marie Lacasse, coordonnatrice de la Ligue des droits et libertés, Adi Jakupović, secrétaire général du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ), Maude Prud’homme, Réseau québécois des groupes écologistes(RQGE), Paul Casavant, TerraVie, Réal Lalande, Action Climat Outaouais (ACO), Mères au front, Denise Laprise, Montmagny en transition, Johanne Dion, Montréal pour tous, Jocelyne Lachapelle, Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), André-Yanne Parent, Projet de la réalité climatique Canada, Lucie Massé, au nom d’Action Environnement Basses—Laurentides, Anne Plourde, coordonnatrice de la Coalition solidarité santé, Clémentine Cornille, directrice générale, Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue (CREAT), Hélène Crevier, Alerte Pétrole Rive-Sud, Ugo Lapointe, Coalition Québec Meilleure Mine, Jamie Kneen, MiningWatch Canada, Lauréanne Daneau, directrice générale, Environnement Mauricie, Mark Bigland-Pritchard, Climate Justice Saskatoon, Tommy Tremblay, directeur général, Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay Lac-Saint-Jean, Martin Vaillancourt, directeur général, Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, Jonathan Théorêt, Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement, Thérèse Guay, présidente, Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...