Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

L'austérité menace la Fête nationale du Québec, déplore le SFPQ

QUÉBEC, le 16 juin 2015 - Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) dénonce les coupes de 20 % infligées au budget d’organisation des célébrations de la fête par le gouvernement du Québec. Cette diminution des ressources financières met en péril l’organisation de la fête dans les prochaines années.

Dans une lettre ouverte, le SFPQ joint sa voix aux 181 personnalités (soulignant ainsi cette 181e édition de la Fête nationale) de tous les horizons qui lancent un cri du cœur pour le maintien des célébrations de la Fête nationale du Québec. Du même souffle, les signataires interpellent le gouvernement du Québec, de même que les acteurs de la société civile, les sociétés d’État et les entreprises privées, pour qu’ils financent à sa juste valeur la seule grande célébration d’unité nationale.

"Affaiblir la Fête nationale diminue assurément notre sentiment d’appartenance, notre solidarité citoyenne, notre confiance envers les institutions et notre fierté collective. Ces piliers démocratiques sont le cœur d’une société ouverte, stable et sécuritaire chère au cœur des Québécoises et Québécois ", a déclaré Lucie Martineau, présidente générale du SFPQ et fière défenderesse de la langue française.

Le SFPQ et les autres signataires demandent à ce que les Québécoises et les Québécois puissent célébrer dignement leur Fête nationale.

Pour consulter la lettre ouverte : http://dernieregrandefete.quebec/medias/Lettreouverte.pdf

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...