Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mouvement contre le racisme

Lutte contre le racisme systémique : l'heure est venue de passer à l'action ! (FQPPU)

MONTRÉAL, le 5 juin 2020 - Alors que les manifestations antiracisme gagnent en importance partout dans le monde à la suite de la mort de George Floyd, un homme noir de 46 ans tué par un policier le 25 mai dernier à Minneapolis, au Minnesota, la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) exprime sa solidarité envers toutes les victimes de discrimination et son indignation face à toute forme de violence motivée par la haine.

La FQPPU ajoute aussi sa voix à celles de nombreuses organisations citoyennes pour réclamer des décideurs des mesures concrètes et des moyens conséquents afin de lutter contre le racisme systémique aux États-Unis comme au Québec. S’il ne faut pas négliger la recherche et l’éducation, qui seront toujours des outils importants pour mieux comprendre et documenter la portée du racisme et ses motivations, l’heure est aujourd’hui venue de passer à l’action. En ce sens, la Fédération accueille positivement l’annonce faite plus tôt cette semaine du dépôt prochain d’un Plan de lutte contre le racisme et la discrimination par le gouvernement du Québec. Elle espère que ce Plan permettra de s’attaquer sérieusement aux diverses manifestations du racisme dans notre société et qu’il misera également sur la prévention et la sensibilisation.

Bien qu’en matière de tensions raciales, les comparaisons avec les États-Unis doivent être faites avec prudence étant donné un contexte singulier qui découle d’une histoire marquée par l’esclavage, le racisme est néanmoins une tare qui affecte toutes les sociétés. Plusieurs études ont démontré ces dernières années qu’au Québec et au Canada, le racisme systémique s’incarne notamment dans un taux de chômage plus élevé chez les personnes racisées, dans la discrimination à l’embauche et dans la recherche de logement dont elles font l’objet, dans le profilage racial lors d’interpellations policières, dans un taux d’incarcération plus élevé de certaines communautés, dont les autochtones, et dans la sous-représentation des minorités dans les médias, dans les productions culturelles et dans les postes de haute direction.

Comme représentante du corps professoral universitaire, la FQPPU est préoccupée du fait que des pratiques discriminatoires s’observent également dans le réseau universitaire, notamment dans les processus d’embauche et de promotion des personnes professeures issues de la diversité. Le comité Équité, diversité et inclusion (ÉDI) de la Fédération travaille présentement à documenter le parcours de ces personnes et à identifier les pistes d’action les plus porteuses pour rendre nos établissements plus inclusifs. Les résultats de ces travaux seront présentés à l’occasion d’un colloque qu’organise la FQPPU au Congrès de l’Acfas 2021.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Mouvement contre le racisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...