Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections fédérales 2015

Unifor célèbre la défaite des Conservateurs de Harper

TORONTO, le 19 oct. 2015 - Unifor célèbre la défaite des Conservateurs de Harper et appelle les Libéraux et les Néo-démocrates à travailler ensemble pour reconstruire le Canada.

« Les résultats de l’élection de ce soir offrent aux Canadiens l’occasion de reconstruire leur pays, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Les Canadiens ont signifié clairement aux Conservateurs de Harper que leur programme ne servait pas leurs intérêts et ne satisfaisait pas leurs besoins.

Les Libéraux ont déclaré qu’ils voulaient transformer le pays et le Parlement. L’occasion leur est en maintenant donnée. Le nouveau gouvernement doit instaurer un nouvel esprit de collaboration à Ottawa et travailler avec le NPD afin que les Canadiens puissent bénéficier des meilleures idées, qui sont souvent le fruit d’efforts concertés. »

Des milliers de membres d’Unifor de partout au Canada ont participé à l’élection fédérale en sollicitant des votes au travail, en travaillant bénévolement dans le cadre de campagnes locales et en accordant leur attention à des questions importantes sur le plan local.

Il y a un an, les membres d’Unifor ont décidé démocratiquement de faire de la défaite des Conservateurs de Harper la priorité de leur syndicat pour cette élection. Pour ce faire, ils ont insisté sur le fait que le gouvernement en place avait failli à ses obligations de préserver les bons emplois et d’en créer de nouveaux, de soutenir les investissements et la croissance économique, et de protéger notre système de soins de santé. Au lieu de cela, il s’est lancé dans des attaques sans précédent contre les droits des travailleurs.

« Unifor s’est engagé à changer le climat politique de notre pays afin d’apporter la prospérité à chacun d’entre nous, a poursuivi M. Dias. Les résultats de ce soir représentent un jalon important vers l’atteinte de cet objectif. Nous allons travailler avec les Libéraux et les Néo-démocrates pour remettre le pays sur la bonne voie, renforcer notre économie, protéger les emplois et en créer de nouveaux, et assurer la solidité de notre système de soins de santé et le dynamisme de nos collectivités. »

Les Libéraux ont promis de défendre la classe moyenne, d’accorder la priorité à la création d’emplois, d’améliorer le régime d’assurance-emploi et de protéger les programmes sociaux qui constituent les fondements de la société canadienne. Ils se sont engagés à améliorer le Régime de pensions du Canada et à protéger notre système national de soins de santé. « Unifor veillera à ce que les Libéraux respectent ces engagements - qui constituent des premières mesures d’importance cruciale pour amener les changements que désirent les Canadiens », a conclu M. Dias.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Élections fédérales 2015

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...