Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

5 échecs de la CAQ pour soutenir les mères

QUÉBEC, le 8 mai 2022 - À l’occasion de la Fête des mères, la députée solidaire de Sherbrooke, Christine Labrie, a tenu à rappeler à la CAQ que ce dont les mères québécoises ont besoin, c’est d’un gouvernement qui les soutient, chose que le gouvernement actuel a échoué à faire.

« Comme à chaque année lors de la Fête des mères, les souhaits et les bons mots à l’égard des femmes fusent. Malheureusement, les remerciements et les fleurs ne règlent pas les problèmes profonds que vivent les mères depuis l’élection de la CAQ. Ce dont les mères ont vraiment besoin, c’est d’un gouvernement qui répond présent quand elles se mobilisent par milliers pour lancer un cri du cœur et lui demander de l’aide », estime Christine Labrie, mère de trois enfants, qui a participé à la manifestation de Ma place au travail devant l’Assemblée nationale dimanche.

1. Fermetures fréquentes de l’obstétrique dans les régions
À de nombreuses reprises et pendant de très longues périodes dans plusieurs régions, dont le Pontiac, Ville-Marie, Chandler, Lac Mégantic, Chibougamau et La Sarre, les femmes enceintes doivent vivre le stress immense de devoir parcourir une longue distance pour aller accoucher loin de chez elles.

2. Pénurie de places en CPE et d’éducatrices
La liste d’attente s’allonge depuis l’arrivée au pouvoir de la CAQ : le gouvernement Legault a perdu plus de places qu’il n’en a créé. La situation n’est pas près de se régler, car des milliers d’éducatrices ont quitté le réseau sous leur administration.

3. Absence d’aide d’urgence pour les parents touchés par la pénurie
La CAQ a refusé la proposition de Québec solidaire et de Ma place au travail de mettre en place une prestation d’urgence temporaire pour aider les familles qui doivent se priver d’un revenu en attendant d’avoir une place.

4. Maintien du TSO dans le réseau de la santé
Malgré des appels répétés pour l’abolition du TSO et une meilleure conciliation travail-famille, la CAQ continue de demander aux soignantes de travailler plus, les menant ainsi à l’épuisement ou à la désertion.

5. Manque de soutien pour les enfants à besoins particuliers et handicapés
Autant dans le réseau de la santé que dans celui de l’éducation, le délai pour avoir accès à un diagnostic et ensuite à des services peut s’étirer sur des années. La charge mentale et les conséquences financières reposent largement sur les mères.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...