Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

COVID-19 - L'APNQL inquiète de la reprise de l'exploitation minière

WENDAKE, QC, le 15 avril 2020 - L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) tient à souligner les décisions des dirigeants de Premières Nations qui ont contribué, jusqu’à maintenant, à limiter la propagation de la COVID-19 au sein de leurs communautés. Force est de constater que les consignes limitant l’accès à celles-ci donnent des résultats encourageants avec un taux de cas positifs relativement stable. « Nous tenons particulièrement à saluer l’effort collectif des personnes qui sont au front, en première ligne, qui assurent le maintien des services essentiels. Ces personnes contribuent à ralentir la propagation du coronavirus parmi nos populations », a déclaré Ghislain Picard, Chef de l’APNQL.

Par ailleurs, l’APNQL questionne la décision du gouvernement du Québec d’autoriser, à partir d’aujourd’hui, la reprise des chantiers miniers sachant que ceux-ci sont généralement situés sur les territoires traditionnels de plusieurs Premières Nations. « Nous jugeons que la décision du Québec de permettre la reprise précipitée de l’exploitation minière risque de compromettre dangereusement les efforts déployés par nos communautés pour freiner la propagation en région. À ce chapitre, la circulation et le va-et-vient (fly-in/fly-out) des travailleurs miniers pose de grandes préoccupations. Je tiens aussi à rappeler que la pandémie ne soustrait pas les gouvernements de leurs obligations en matière de consultation », a ajouté le Chef de l’APNQL.

L’APNQL n’insistera jamais assez sur la vulnérabilité des communautés. Les experts des Premières Nations sont unanimes sur le fait que le déconfinement devra s’étirer sur une plus longue période, et ce, pour plusieurs raisons, dont le manque de lieux d’isolement. Tous se disent également très inquiets de la façon dont le message est perçu par la population : une reprise des activités ne doit pas signifier un relâchement des mesures préventives.

« Devant la COVID-19, le mot d’ordre de nos dirigeants est de prioriser la santé et la sécurité de nos membres, par-dessus tout, même l’économie », a conclu le Chef de l’APNQL.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...