Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Prostitution

Conférence publique : Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement

Montréal, le dimanche 30 septembre 2018 –La CLES vous invite à sa grande soirée publique annuelle sur la question de la prostitution. Quatre invitées prestigieuses discuteront cette année autour du thème Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement. Les panélistes se prononceront sur des questions liées aux obstacles à la sortie de la prostitution, à la surreprésentation des femmes autochtones dans la prostitution ainsi que sur les conséquences des intentions du Parti Libéral du Canada d’envisager la légalisation de la prostitution, au regard des pays et des états qui ont choisi cette voie.

Panélistes :

Taina Bien-Aimé – avocate et directrice du CATW (Coalition Against Trafficking in Women), organisme basé à New York

Julie Bindel – journaliste indépendante britannique, autrice de The pimping of prostitution, une enquête réalisée dans plus de 40 bordels

Rosen Hicher – survivante et militante, elle a marché plus de 800 km à travers la France pour sensibiliser les gouvernements à l’adoption du modèle nordique

Cherry Smiley– fondatrice de Indigenous Women Against the Sex Industry et doctorante à l’Université Concordia

En présence de Rose Dufour, anthropologue et fondatrice de La Maison de Marthe

La soirée est GRATUITE et ouverte à toutes et tous. Salle accessible aux personnes à mobilité réduite. Une traduction simultanée sera offerte.

Quoi : Sortir de la prostitution : socialement, politiquement, juridiquement

Quand : 5 octobre 2018 de 19h à 21h

Où : Grande Bibliothèque (475 boulevard de Maisonneuve Est, Montréal)

Page Facebook de l’évènement

La CLES est un organisme sans but lucratif qui offre, depuis 2005, des services aux femmes qui ont un vécu en lien avec l’industrie du sexe dans une perspective féministe. L’équipe de la CLES est composée de sept travailleuses, dont une majorité d’intervenantes. Plus de 50 groupes et 150 personnes sont membres de la CLES. De nombreuses survivantes de la prostitution occupent une fonction au sein de la CLES, que ce soit comme paire-aidante, membre du Comité de coordination ou travailleuse.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Prostitution

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...