Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Services sociaux

Forum Jeunes et Santé mentale - Il faut d'abord et avant tout combler le manque à gagner en santé mentale, plaide la FSSS-CSN

MONTRÉAL, le 13 mai 2019 - En marge du Forum Jeunes et Santé mentale, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) demande à la ministre McCann d’investir les 320 millions de dollars manquants pour permettre aux établissements du réseau de donner les services de santé mentale à la population.

Depuis 2013-2014, les établissements publics ont un manque à gagner cumulatif de plus de 320 millions de dollars pour financer les services de santé mentale. D’une année à l’autre, les budgets investis ne permettent pas de couvrir l’ensemble des besoins. La logique d’austérité qui inspire nos gouvernements met une pression forte sur le personnel en santé mentale. N’ayant pas les budgets nécessaires pour répondre aux besoins de la population, ils et elles sont de plus en plus épuisés. Seulement pour l’année en cours (2019-2020), il manque plus de 100 millions de dollars dans la mission santé mentale, tout cela parce que le gouvernement Legault n’a pas augmenté les budgets suffisamment pour répondre aux besoins. Le gouvernement ayant déjà annoncé son intention d’investir moins en santé et services sociaux dès l’année prochaine, les intervenant-es en santé mentale ont de quoi s’inquiéter.

Le gouvernement caquiste organise aujourd’hui un forum qui s’intéresse à la question des jeunes et de la santé mentale, dans l’objectif de guider l’élaboration d’un prochain plan d’action en santé mentale. Cette initiative peut certainement permettre de mettre à contribution les intervenant-es du réseau pour identifier les solutions permettant d’améliorer les services de santé mentale. Pour la FSSS-CSN, cela doit par contre mener à une prise de conscience sur l’impact du manque à gagner sur les services.

« C’est près du quart du budget annuel de la mission de la santé mentale qui manque pour financer adéquatement les services à la population. Investir en santé mentale est la clé pour aider les gens en détresse et pour permettre au personnel de souffler. Nous serons curieux de voir si la ministre McCann s’assurera de mettre les sommes nécessaires pour aider les jeunes et moins jeunes à recevoir les services dont ils ont besoin », lance Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Services sociaux

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...