Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociation sectorielle - Les profs de cégep de la FEC-CSQ acceptent l'entente de principe

SAINTE-FOY, QC, le 1er oct. 2021 - Réunis en conseil général à Sainte-Foy, les représentants et représentantes des syndicats membres de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) ont entériné, ce matin, l’entente de principe intervenue avec le Comité patronal de négociation des collèges (CPNC).

« Après une tournée des assemblées générales, qui nous aura permis d’aller à la rencontre de nos membres, nous avons été à même de constater que la majorité de nos syndicats s’était exprimée en faveur de cette entente de principe. Nous sommes donc maintenant en mesure de finaliser les travaux en vue du renouvellement de notre convention collective », de déclarer Lucie Piché, présidente de la FEC-CSQ.

Rappelons que cette entente de principe prévoit une convention collective d’une durée de trois ans alors que la durée de la négociation elle-même s’est échelonnée sur près de deux ans et demi. « Si les ressources obtenues pour 2020-2023 ne permettent pas d’opérer le changement significatif escompté dans ce qui constitue le cœur de la tâche enseignante, les gains réalisés permettent en revanche d’apporter des améliorations notables à la rémunération des enseignantes et enseignants chargés de cours de la formation continue, de même qu’ils offrent notamment une amélioration de la sécurité d’emploi et des assouplissements à la tâche des profs précaires du secteur de l’enseignement régulier », nuance la présidente de la FEC-CSQ.

Des ajouts notables à notre convention collective

Les enseignantes et enseignants du secteur de l’enseignement régulier obtiennent que les ressources dédiées au soutien des étudiantes et étudiants en situation de handicap (EESH) ou à besoins particuliers (EEBP) figurent désormais à la convention collective enseignante et qu’une part d’entre elles puisse aller directement « dans les salles de classe ». Les profs de cégep de la FEC-CSQ obtiennent également des ressources pour la coordination des programmes d’études de même que pour la coordination des stages dans les programmes techniques. Des ressources particulières ont également été consenties aux fins de la coordination des stages en Soins infirmiers. Les enseignantes et enseignants ont aussi obtenu que la reconnaissance de la liberté académique et de la recherche enseignante soit désormais inscrite à la convention collective. De plus, la Fédération a réussi à s’entendre sur un rehaussement des sommes visant à soutenir ses demandes de perfectionnement.

Des discussions amorcées et à poursuivre

L’entente de principe FEC-CPNC prévoit également la poursuite des discussions entre les parties sur les enjeux de la tâche enseignante au secteur régulier, sur l’organisation du travail à la formation continue, sur la recherche enseignante, ainsi que la tenue d’une enquête nationale sur l’incidence de la formation à distance (FAD) sur les conditions d’enseignement.

Règlement salarial

Soulignons que ces gains s’ajoutent à ceux qui ont été obtenus dans le cadre de l’entente de principe négociée au niveau intersectoriel par la Centrale des syndicats du Québec (CSQ). Cette entente prévoit notamment une augmentation de salaire de 6 % sur trois ans ainsi que le versement de deux montants forfaitaires pour l’ensemble du personnel affilié à la CSQ.

Un nouveau syndicat se joint à la FEC-CSQ

Dans un autre ordre d’idées, la FEC-CSQ est heureuse d’annoncer l’arrivée d’un nouveau syndicat dans ses rangs : le Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Baie-Comeau. Les représentantes et représentants des quinze syndicats affiliés à la FEC-CSQ ont profité de la tenue de leur conseil général pour accueillir avec enthousiasme leurs collègues de Baie-Comeau.

« Nous sommes très fiers de pouvoir effectuer cette annonce à l’occasion de notre première rencontre élargie en présence depuis le début de la pandémie. La vie syndicale, tout comme l’enseignement, est plus riche sans la distance des écrans ! », de déclarer la présidente de la FEC-CSQ, Lucie Piché.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...