Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Négociations pour la convention collective à la Ville de Montréal - 8000 cols blancs pourront voter pour des moyens de pression allant jusqu'à la grève (SCFP)

MONTRÉAL, le 9 oct. 2014 - Les 8000 travailleurs cols blancs de la Ville de Montréal sont convoqués en assemblée générale spéciale le 21 octobre afin de voter sur des moyens de pressions pouvant aller jusqu’à la grève.

À la dernière rencontre de négociation pour le renouvellement de la convention collective, le comité de négociations du Syndicat (SCFP 429) s’est fait dire par la partie patronale qu’elle devait aller se chercher un nouveau mandat pour négocier.

« Après 18 mois de négociations, la Ville nous dit que l’on doit repartir de presque zéro. De fait, les représentants de la Ville ne savent même pas où ils s’en vont. Ils n’ont même pas de mandat et ils continuent de nous faire poireauter. À un moment donné, il faut mettre le pied à terre », a expliqué Alain Fugère, président du SCFP 429.

« Nous sommes en mode négociations. Nous voulons trouver des solutions pour régler le renouvellement de notre contrat de travail. C’est la Ville qui n’est pas au rendez-vous », de dénoncer le président du SCFP 429. 

Les cols blancs de la Ville de Montréal sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2011. 

La dernière fois que le SCFP 429 a eu recours à une grève était en 1967. 

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...