Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! Nouvelle édition augmentée

Éditions iXe, sortie le 9 septembre 2022.

Déjà vendu à des milliers d’exemplaires, il est aujourd’hui présenté avec une préface de Diane Lamoureux, professeure émérite d’idées politiques au département de science politique de l’Université Laval au Québec.

Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin !

Depuis sa publication, en 2014, ce petit livre a largement contribué à légitimer les efforts visant à rendre la langue française plus souple, plus inclusive, plus égalitaire. Les puristes qui s’alarment de ces avancées, ont perdu du terrain. Leurs digues se fissurent, leurs cris d’effroi les ridiculisent (qui faut-il être pour entendre « vaine » dans écrivaine et pas « vain » dans écrivain ?), leurs « il faut dire » et « cela ne se dit pas » ne font plus autorité.

Simple et accessible, empreint d’humour, l’ouvrage démontre que la masculinisation de la langue française fut une entreprise de longue haleine, qui dès sa mise en place, au xviie siècle, a suscité de vives résistances. Il expose la misogynie cultivée des siècles durant dans les chasses gardées de l’entre-soi masculin – cercles de lettrés, hauts lieux du pouvoir politique, institutions chargées de veiller sur les arts et les lettres.

Il faut beaucoup de mauvaise foi pour oser réfuter ses arguments, largement fondés sur des exemples historiques, et pourtant sa parution a attisé les polémiques autour du langage non sexiste. Vendu à des milliers d’exemplaires, il est aujourd’hui présenté avec une préface de Diane Lamoureux, autrice et chercheuse québécoise dont l’éclairage ramène à ses justes proportions cette querelle très franco-française.

L’autrice : Eliane Viennot

Militante féministe depuis les années 1970, Éliane Viennot s’est notamment investie dans les campagnes pour le droit à l’avortement, pour la parité et pour l’institutionnalisation des études féministes. Professeure émérite de littérature française à l’Université de Saint-Étienne, spécialiste de Marguerite de Valois, elle s’intéresse plus largement aux relations de pouvoir entre les sexes et à leur traitement historiographique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...