Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique canadienne

Réaction de la FTQ au discours du Trône

MONTRÉAL, le 23 nov. 2021 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) accueille avec incompréhension et déception le discours du Trône du gouvernement fédéral, alors que plusieurs des revendications de longue date semblent avoir été oubliées. Que va-t-il arriver avec la réforme de l’assurance-emploi et le plan de mise en œuvre d’un régime d’assurance médicaments public et universel ? Ottawa ne peut balayer sous le tapis ces enjeux importants pour la population et les travailleurs et travailleuses.

« Ça fait déjà trop longtemps que le gouvernement promet une réforme du programme d’assurance-emploi ! Le gouvernement doit agir afin que les travailleurs et travailleuses au chômage n’aient plus à nourrir leur famille avec les banques alimentaires. Il faut aller plus rapidement. Même chose avec le programme d’assurance médicaments public et universel qui a déjà fait l’objet de promesses électorales. À ce sujet, le programme devra prévoir un droit de retrait avec pleine compensation pour le Québec à condition qu’un régime public et universel offrant une protection équivalente ou supérieure au régime pancanadien soit mis en place. Toujours en santé, Ottawa doit rehausser ses transferts en santé pour les faire passer de 22 % à un minimum de 35 % », déclare le secrétaire général de la FTQ, Denis Bolduc.

« Ottawa parle beaucoup de la lutte contre les changements climatiques, c’est bien, mais c’est le moment de passer à l’action. À ce sujet, la FTQ a déjà interpellé le premier ministre Justin Trudeau afin que soit créé un poste de sous-ministre dédié spécifiquement à la transition juste. Il faut sortir des sentiers battus et envoyer un message fort et clair. Comme l’a si bien exprimé la gouverneure générale "le temps est venu d’aller plus loin, plus vite" », ajoute le secrétaire général.

La FTQ note également dans le discours du trône des mentions à la lutte contre les paradis fiscaux, la mise à jour de la Loi sur les langues officielles et la réforme de la Loi sur la radiodiffusion afin que les géants du Web paient leur juste part dans la création et la promotion de contenu canadien. « Des enjeux que nous voulons voir avancer depuis longtemps mais pour lesquels nous n’avons aucune indication précise aujourd’hui », mentionne Denis Bolduc.

« Enfin, il faut souligner l’effort du gouvernement libéral qui, depuis son arrivée au pouvoir, a renoué avec la société civile, dont les organisations syndicales, en multipliant les consultations sur les dossiers qui ont une grande importance pour les travailleurs et travailleuses que nous représentons. Mais encore une fois, les enjeux de la réforme de l’assurance emploi et de la mise en place d’un régime d’assurance médicaments public et universel devront se retrouver dans le menu législatif du gouvernement. La population, les travailleurs et travailleuses n’accepteront pas d’être déçus », conclut le secrétaire général, Denis Bolduc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...