Édition du 15 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Espagne

Articles (19)

  • Après les élections, un gouvernement faible

    Pedro Sanchez, le leader du Parti Socialiste Espagnol (PSOE) et chef du gouvernement en place avait provoqué de nouvelles élections législatives dans toute l’Espagne, espérant en obtenir une majorité plus stable au détriment de Podemos à sa gauche, de Ciudadanos à sa droite et des forces (...)

  • La gauche espagnole et la démocratie en Catalogne

    L’échec électoral de Pedro Sánchez, ce n’est pas seulement la forte percée de l’extrême droite. Tant que prévaut la répression en Catalogne, l’Espagne semble ingouvernable à gauche. C’est donc moins la crise catalane que sa gestion par Pedro Sánchez qui explique son impasse : si l’anti-indépendantisme (...)

  • Le soulèvement de la Catalogne

    A bas le régime de 1978 ! Le 14 octobre dernier, neuf militants catalans ont été condamnés par la Cour Suprême espagnole à des peines allant de neuf à treize ans de prison ferme. Leur crime ? Avoir organisé le référendum d’octobre 2017 sur l’indépendance de la Catalogne. Ce verdict inique a immédiatement (...)

  • Elections, tendances et perspectives politiques

    Aux élections anticipée d’avril (qu’on rejoue aujourd’hui blog), les résultats n’ont pas été un désastre absolu. L’échiquier politique s’est juste déplacé pour que ces résultats nous permettent un horizon qui ne soit pas marqué par un tsunami néolibéral radical, mais par une situation de pause relative dans le (...)

  • En Espagne, la droite en tête, Podemos en retrait

    27 juin 2016 | tiré de Mediapart.fr L’alliance avec les communistes n’a pas payé : Podemos a récolté beaucoup moins de voix, dimanche 26 juin, qu’en solo aux législatives de l’an dernier. C’est une claque pour Iglesias, qui s’imaginait déjà chef de l’exécutif. Le paysage politique reste très fragmenté. (...)

  • Débat

    Podemos à mi-chemin

    Les élections générales du 20 décembre dernier en Espagne n’ont accouché ’aucune majorité absolue. Podemos, troisième force politique — derrière le Parti populaire et le Parti socialiste ouvrier espagnol —, s’est conformé au jeu des alliances avec pour igne de mire un accord de gouvernement avec ledit Parti (...)

  • Etat espagnol. 25S : le sauvetage de la démocratie.

    Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté le mardi 25 septembre à Madrid, à l’appel de la plateforme « Debout ! » et de la Coordination du 25S, pour protester contre la séquestration de la souveraineté populaire par les banques et les « marchés ». La répression, une fois de plus, a été (...)

  • Espagne : en haut et en bas

    Dans cet article, Miguel Romero – responsable de la revue Viento Sur et du site du même nom – combine l’analyse de traits du Mouvement du 15 mai avec le sens « structurel » des résultats électoraux du 22 mai 2011 (élections municipales et régionales). Il les replace dans le contexte du système bipartisan (...)

  • Le manifeste des indignés espagnols

    Depuis plusieurs jours, des Espagnols jeunes et moins jeunes manifestent dans plusieurs grandes villes. Voici deux texte exprimant le cri des "indignados", dont le Manifeste de ’Democracia Real Ya !’

  • Espagne - La révolution sera féministe ou ne sera pas !

    Que ce soit à la Puerta del Sol à Madrid, ou sur la Plaza Catalunya à Barcelone et ailleurs, il existe des espaces pour toutes les initiatives, revendications et sensibilités. Mais, surtout, il existe une atmosphère qui facilite l’émergence de réponses nouvelles pour faire face aux difficultés et aux (...)

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...