Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

Abolition des Forums jeunesse régionaux - Le gouvernement voudrait faire taire les jeunes qu'il ne s'y prendrait pas mieux (CCMM-CSN)

MONTRÉAL, le 22 avril 2015 - Le rouleau compresseur du gouvernement Couillard continue son avancée et c’est maintenant au tour des Forums jeunesse de faire les frais du plan libéral. Les Forums jeunesse ont jusqu’au 30 juin pour clore les ententes qu’ils administraient, après quoi, ils devront fermer boutique.

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) tient à exprimer son vif soutien à ces organismes qui détiennent un savoir-faire pour susciter, développer et soutenir la créativité de milliers de jeunes engagés socialement, économiquement et culturellement au Québec. « Le gouvernement libéral coupe littéralement les jambes de tous ces jeunes qui pouvaient compter sur les Forums jeunesse pour les soutenir, défendre leurs intérêts et porter leur voix », s’indigne Dominique Daigneault, présidente du CCMM-CSN.

« Plutôt que de sabrer dans des institutions porteuses d’espoir pour les jeunes, plutôt que de procéder à une démolition aveugle de différentes instances de participation citoyenne, comme les Forums jeunesses, les Corporations de développement économique et communautaire (CDEC) et les Conférences régionales des élus (CRÉ), pourquoi le gouvernement ne travaille-t-il pas au renforcement de ces organismes structurants ? », questionne la représentante syndicale, qui souligne l’expertise développée depuis 15 ans par les Forums jeunesses régionaux auprès des jeunes afin de leur assurer une participation active dans la société.

Québec veut transférer aux carrefours jeunesse-emploi les 20 M$ prévus pour les Forums jeunesse. « Pourquoi déshabiller Pierre pour habiller Paul, alors que chacun de ces organismes ont leur mission propre ? », s’interroge madame Daigneault.

En outre, le CCMM-CSN estime révoltante l’attitude désinvolte adoptée par le premier ministre lui-même. Alors qu’il est le porteur de ce dossier au gouvernement, nous apprenons que le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM) tente depuis des semaines d’obtenir des explications sur son avenir, en vain. Les nombreuses demandes de rencontres effectuées depuis un an par le FJÎM auprès de l’adjointe parlementaire responsable des dossiers jeunesse, et qui sont restées lettre morte, sont une autre démonstration du peu de cas qu’accorde Québec aux jeunes. « Le gouvernement fait table rase des espaces citoyens qui ont été mis en place depuis des décennies », fustige madame Daigneault. « Tout est fait pour nous réduire au silence et nous museler », conclut la présidente du CCMM-CSN.

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...