Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

Caravanes d'un océan à l'autre pour libérer les détenu.e.s

#Libérezlestous #Statuspourtous


Quoi : Conférence de presse

Lieu : Par Zoom https://zoom.us/j/98441850925?pwd=NGFINTBpbFI2N2pFSStIWlhqRiswZz09

Date : Dimanche, 19 avril 2020

Time : 12h00, Heure de l’Est

Participants et participantes :

Souheil Benslimane, Coordonnateur de la Ligne de responsabilité et d’information sur les prisons et ancien prisonnier fédéral, Ottawa

El Jones, Poète, journaliste et activiste communautaire, Halifax

Abdoul, récemment libéré du Centre de prévention de l’immigration de Laval, porte-parole de la grève de la faim, Montréal

Macdonald Scott, Personne n’est illégal-Toronto, Toronto

Meenakshi Mannoe, Intervenante sur la criminalisation et la police à la Société légale Pivot, Membre du comité de la journée sur la justice pour les détenu.e.s de Vancouver, Vancouver.

Des caravanes vont converger vers des prisons et des centres de détention pour migrant.e.s à travers le pays, dans le cadre d’une première journée d’action contre l’emprisonnement d’un océan à l’autre. Cette conférence de presse en ligne va rassembler des ex-détenu.e.s, des abolitionnistes du système carcéral et des activistes pour les droits des migrant.e.s dans un premier appel uni, à travers le pays, pour demander la libération immédiate de tous et toutes les détenu.e.s et un statut pour tous et toutes les migrant.e.s.

Caravanes : Appelez au 514 992 1662 ce dimanche avant 11h30, heure de l’Est pour des détails sur les caravanes (vous pouvez consulter la liste des villes où les caravanes auront lieu ici). Suivez le hastag #FreeThemAllCaravan sur twitter pour des mises à jour au courant de la journée.

Contexte

La distanciation sociale est impossible dans les prisons et les centres de détention, et les personnes qui y sont détenues font face à un risque élevé de contracter la COVID-19. Il y a maintenant plus de 260 cas confirmés de COVID-19 liés à des institutions carcérales canadiennes à travers le pays, où des personnes ont été détenues tant pour des charges criminelles que des charges liées à leur statut d’immigration. Il y a eu aussi des cas confirmés dans les centres de détention des migrant.e.s à Laval et à Toronto. Le 16 avril, le Service correctionnel du Canada a confirmé qu’un détenu à la Mission Institution en Colombie-Britannique est décédé à cause de la COVID-19, tandis que plus de cinquante autres détenus ont été déclarés positifs pour le virus.

Du 24 mars au 1er avril, des détenus à la prison pour migrant.e.s de Laval ont tenu une grève de la faim de huit jours pour exiger leur libération immédiate et du logement décent et sécuritaire à leur sortie. Bien que plusieurs grévistes de la faim aient été libérées depuis, onze personnes demeurent en détention.

Malgré les appels répétés de douzaines d’organisations exigeant du fédéral la libération des détenu.e.s et des prisonniers et prisonnières migrant.e.s, le gouvernement canadien refuse de libérer tous et toutes les détenu.e.s. L’ASFC a pour sa part libéré lentement les détenu.e.s migrant.e.s au cas-par-cas, à travers des audiences individuelles de révision de détention.

Les migrant.e.s libéré.e.s demeurent souvent sous la menace de déportation et font face à la précarité, avec une absence de logement, une longue période de traitement pour les permis de travail et un accès limité ou reporté aux programmes de soutien.

Source : Solidarité sans frontières

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...