Édition du 13 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Liberté d’expression

La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) réclame le retrait des accusations contre le professeur Thibault Martin.

Montréal, le 18 juin 2012 — Au cours des derniers mois, la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) a dénoncé publiquement la judiciarisation du conflit étudiant, la brutalité policière et les arrestations arbitraires sur les campus universitaires. Elle proteste de nouveau contre l’arrestation injuste et humiliante du professeur Thibault Martin de l’Université du Québec en Outaouais.

Survenue dans des circonstances troublantes, sinon incompréhensibles —puisque le professeur Martin se rendait à son lieu de travail—, cette arrestation injustifiée a porté atteinte à sa réputation et à son intégrité physique. Bien plus, elle constitue une atteinte irrémédiable à la liberté d’opinion et à la liberté académique qui sont des conditions essentielles de l’activité universitaire.

Outre la crainte de graves conséquences sur la carrière du professeur Martin et sur ses recherches, le Comité exécutif de la FQPPU exprime de fortes inquiétudes quant au précédent ainsi créé à l’université. C’est tout le corps professoral qui voit sa dignité et son autorité intellectuelle attaquées et soumises éventuellement à l’intimidation
policière. Cette situation inédite et intolérable compromet la mission même de l’université qui doit pouvoir rester indépendante et à l’abri des pressions externes de toutes sortes. Depuis l’arrestation du professeur Martin, il faut redouter une perte de liberté académique ainsi qu’un climat de méfiance dans tout le milieu universitaire.

La FQPPU proteste vigoureusement contre cette situation qu’elle dénonce aussi sur la scène internationale, puisque les professeures et professeurs de tous les horizons sont concernés par le sujet.
Le Comité exécutif de la FQPPU accorde un appui inconditionnel au professeur Thibault Martin, à ses collègues et à ses défenseurs, et il réclame l’abandon des poursuites intentées contre lui.

Sur le même thème : Liberté d’expression

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...