Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le Conseil central de l'Estrie accueille 2300 nouveaux membres

ORFORD, QC, le 7 juin 2022 - Le Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie (CCSNE-CSN) accueille 2300 nouveaux membres, a annoncé mardi son président Denis Beaudin, à l’ouverture du 28e congrès triennal de l’organisation qui se tient cette semaine au Manoir des sables, à Orford.

« Au cours de la semaine, nous allons présenter à nos militants un projet à notre image : celle d’une région proche de ses membres, sur le terrain, qui cherche à renforcer la solidarité régionale et la proximité avec les syndicats pour améliorer le service et la représentation de chacun d’eux. »

Au cours des trois dernières années, six syndicats de la région ont rejoint la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Ils représentent les travailleuses et travailleurs de Nordia, de La Tribune, des centres d’hébergement privés de l’Estrie (section Château Bel-Âge), des centres de la petite enfance (CPE) Familigarde et Les Amis du globe, ainsi que des paramédics de l’Estrie (sections Ambulances Windsor et Asbestos).

Le redécoupage régional profite à l’Estrie

Depuis que le gouvernement du Québec a intégré les municipalités régionales de comtés (MRC) de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska au territoire de l’Estrie, le Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie a également accueilli 24 nouveaux syndicats, autrefois membres d’autres organisations régionales de la CSN.

« Le territoire du Conseil central de l’Estrie s’étend maintenant de Saint-Armand (tout près de la baie Missisquoi) jusqu’à Lac-Mégantic », a précisé Denis Beaudin.

Une inspiration pour l’avenir

Dans son allocution aux délégués, le premier vice-président de la CSN, François Enault a invité les militants à s’inspirer des victoires remportées au cours des trois dernières années par les syndicats CSN de la région.

« Nous regardons les prochains mois et années comme une occasion de remettre les travailleuses et travailleurs au centre des priorités québécoises, de combattre les injustices et d’améliorer le sort de tous les hommes et de toutes les femmes de la région, qu’ils et elles soient syndiqués ou non. »

« La CSN sera derrière vous, a-t-il assuré. Vous méritez des conditions de travail dignes et à la hauteur de votre engagement, et c’est toutes et tous ensemble que nous contribuerons à forger le Québec d’aujourd’hui et de demain. »

C’est précisément ce que les militantes et militants de l’Estrie feront au cours des prochains jours en réfléchissant sur le thème « VOULOIR. POUVOIR. AGIR. »

Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie (CCSNE-CSN)

Le Conseil central de l’Estrie (CSN) compte 12 000 membres regroupés dans 110 syndicats présents dans les secteurs privé et public.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...