Édition du 7 avril 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Le Plan Vert, pierre angulaire de la politique économique de Québec solidaire

MONTRÉAL, le 4 mai 2013 - À l’occasion de son Congrès, Québec solidaire a présenté son plan économique- le Plan vert (http://www.quebecsolidaire.net/wp-content/uploads/2012/08/plan_vert_web.pdf) - qui vise la création 166 000 emplois dans des secteurs d’avenir. Les Solidaires lanceront une campagne cet automne pour présenter leur projet dans toutes les régions du Québec.

« Le Plan Vert prend le contrepied des politiques d’austérité et leur cortège de compressions prônées par les autres partis. C’est un projet qui remettra l’économie au service de la population, et non l’inverse ! », avance Françoise David, porte-parole de Québec solidaire.

À travers le Plan Vert, Québec solidaire met de l’avant des propositions tangibles pour relancer l’économie québécoise sur des bases viables et réalistes. Les Solidaires souhaitent mettre fin à la culture de subventions massives aux grandes entreprises privées pour plutôt les réinvestir dans des secteurs créateurs d’emplois d’avenir, notamment :

* La transition vers des énergies vertes ;

* Le développement massif des transports collectifs ;

* Un vaste chantier d’efficacité énergétique et de logements sociaux ;

* Le développement des coopératives et des entreprises collectives

* La réappropriation de nos ressources naturelles

« Comme son prédécesseur, le Parti québécois applique une politique économique dictée par les intérêts des milieux d’affaires. En voulant atteindre le déficit zéro à tout prix, le gouvernement mine notre économie. Le Plan vert permettrait de la relancer en créant 166 000 emplois dans les régions du Québec et d’atteindre l’équilibre budgétaire sans toucher aux classes moyennes et aux moins favorisés-es », poursuit la députée de Gouin.

La justice fiscale comme outil de cohésion sociale et économique

Québec solidaire mise sur une plus grande justice fiscale pour mettre en œuvre son plan de développement économique. Les Solidaires déplorent que le Parti québécois, trop attentif à l’ « angoisse fiscale » du patronat, se refuse d’aller chercher les nouveaux revenus promis en septembre dernier.

« Le scandale permanent que représentent les paradis fiscaux et la complaisance fiscale envers des entreprises rentables et des particuliers à hauts revenus doit changer. Sans parler des coûts engendrés par la collusion et la corruption. Il est impératif de colmater la brèche qui fait perdre des milliards chaque année à l’État québécois pour assurer une meilleure cohésion sociale et économique à notre population », conclut Amir Khadir, député de Mercier.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...