Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les membres d'Unifor ratifient le nouveau contrat de travail dans l'industrie québécoise du sciage

DOLBEAU-MISTASSINI, QC, le 22 juill. 2022 - C’est dans une proportion de 67 % que les membres des sections locales 22, 497, 498, 512, 1495, 1496 du syndicat Unifor ont ratifié l’entente de principe conclue la semaine dernière pour le renouvellement du contrat modèle dans les scieries québécoises.

« Même s’il s’agit d’un bon contrat de travail, nos membres avaient des attentes énormes en raison de la grande profitabilité du secteur sciage actuellement. Je veux remercier les membres du comité de négociation qui ont fait un travail remarquable tout au long du processus de négociation », a commenté Renaud Gagné, ancien directeur québécois qui a agi à titre de négociateur et porte-parole dans la ronde de négociation.

Ce nouveau contrat de travail négocié avec la compagnie cible Produits forestiers Résolu servira dorénavant de modèle pour l’ensemble de l’industrie du sciage au Québec. Au nombre des faits saillants, mentionnons :

- Au cours des 4 ans de la convention collective, des ajustements salariaux de l’ordre de 1,25 $/heure à compter de la ratification et 1,25 $/heure de plus à compter du 1er mai 2024 pour les membres de la production. Des ajustements de 2,50 $/heure à la ratification et 1,00$ à compter du 1er mai 2024 pour les membres des métiers d’entretien ;

- Des augmentations salariales de 3 % la première année, 1,30 $/heure la 2e, 3 % la 3e et 1,30 $/heure la dernière ;

- La mise en place d’une représentante auprès des femmes dans chaque usine ;

- Le maintien des dispositions et des pratiques en matière de santé et sécurité en prévention (malgré les reculs de la loi au Québec) ;

- Des bonifications importantes au régime d’assurances collectives (soins de la vue, assurance-vie et invalidité long terme) ;

- Paiement de l’assurance dentaire à 75 % par l’employeur à compter du mois suivant la ratification et à 100 % par l’employeur au 1er mai 2024 ;

- Prime de quart de soir et de nuit augmentée de 0,10 $/heure ;

- Troisième semaine de vacances après 2 ans de service ;

- Temps double pour les heures effectuées le dimanche en temps supplémentaire ;

- Libération syndicale de 30 minutes pour rencontrer les nouveaux membres ;

- Une prime de rétention pour de nombreux postes ;

- Amélioration du boni de production alors que le minimum garanti passe de 1,50 $/heure à 2,50 $/heure à compter de la ratification ;

- Dans le contexte de la pénurie de main-d’œuvre, l’employeur intègre le syndicat dans un comité paritaire dont la mission sera de veiller à une meilleure intégration des membres des groupes recherchant l’équité dont notamment les femmes, les travailleuses et travailleurs étrangers, les travailleuses et travailleurs ayant une incapacité, la communauté LGBT, etc. ;

- Etc.

Le comité de négociation représente 1 000 membres répartis dans 8 scieries de Résolu : Comtois, Girardville, La Doré, Maniwaki, Mistassini, Normandin, Saint-Thomas et la scierie des Outardes (SDO) à Baie-Comeau. L’entente servira de modèle dans toute l’industrie du sciage au Québec.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...