Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations du secteur public - L'alliance APTS-FIQ se joint au mouvement « Le Québec en pause »

QUÉBEC, le 10 nov. 2020 - Dans un mouvement de solidarité, l’alliance APTS-FIQ se joint au mouvement « Québec en pause » et invite les professionnelles en soins, le personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que toute la population à prendre une pause de 15 minutes le jeudi 12 novembre prochain à 10 h pour rendre hommage aux travailleuses et travailleurs de première ligne qui luttent contre la pandémie.

« La pression engendrée par cette lutte ne fait que rajouter à la surcharge de travail, qui était déjà insoutenable pour nos membres. Tant et si bien qu’ils et elles sont nombreux·ses à écourter leur pause et leur temps de repas. Ce petit geste peut sembler banal, mais il représente un appui de taille pour ces salarié·e·s qui procurent sans relâche des services essentiels », ont déclaré les présidentes de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) et de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Andrée Poirier et Nancy Bédard.

Ce mouvement, initié par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), rejoint des objectifs chers à l’Alliance : saluer le travail des personnes qui ont été infectées par la COVID-19 et remercier ceux et celles qui tiennent le réseau à bout de bras depuis le début de la pandémie.

« Lors de la première vague, ce sont près du quart des personnes infectées qui provenaient du réseau de la santé et des services sociaux. Onze en sont malheureusement décédées. En posant ce geste de solidarité syndicale, l’alliance APTS-FIQ souhaite que le message résonne partout au Québec : nous ne pouvons rester indifférent·e·s à ce qu’ils et elles vivent au quotidien », ont ajouté les porte-paroles de l’Alliance.

Si le soutien de la population est bien réel et fait chaud au cœur, il faut se rendre à l’évidence : la reconnaissance du gouvernement n’est pas au rendez-vous. C’est à coups d’arrêtés ministériels que le gouvernement gère le réseau de la santé et des services sociaux depuis 8 mois déjà, sans aucune amélioration réelle sur le terrain.

« Il faut que les efforts déployés par nos 131 000 membres depuis le début de la pandémie soient récompensés par une amélioration de leurs conditions de travail. Malheureusement, les gestes du gouvernement à la table de négociation sont timides et il n’y a encore rien de concret pour reconnaître la valeur du travail des professionnelles en soins et du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux », ont conclu Mmes Bédard et Poirier.

Bien sûr, les membres de l’alliance APTS-FIQ ne pourront pas prendre leur pause simultanément à 10 h. Toutefois, ceux et celles qui le peuvent en respectant leur convention collective sont invité·e·s à le faire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...