Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Ouverture du colloque L’action syndicale sans frontière

De plus en plus de syndicats établissent en effet des liens au-delà de leurs frontières dans le but de promouvoir au mieux les intérêts de leurs membres créant, notamment, des réseaux de coopération intersyndicale au sein d’entreprises multinationales. Le colloque vise à faire le point sur ces nombreuses initiatives de solidarité mises en place par les syndicats au niveau local, national et international.

Qu’ont en commun le travailleur guatémaltèque dans un champ de Joliette, le mineur à l’emploi de la canadienne Barrick Gold au Chili, et cet ouvrier Renault en Roumanie ou, encore, ce technicien chez Bombardier à La Pocatière ? D’être les acteurs d’une économie désormais globale et de chercher à défendre leurs droits dans un système de production qui ne reconnaît ni frontières ni même, parfois, les réglementations locales.

C’est ce qu’une cinquantaine de conférenciers de tous les continents viendront démontrer en témoignant de leurs expériences de solidarité internationale à quelques 200 représentants de syndicats d’ici attendus au colloque L’ACTION SYNDICALE SANS FRONTIÈRES à compter de ce soir à l’école des HEC Montréal. L’événement est organisé par le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) en collaboration avec le CISO, la CSN, la CSQ ainsi que la FTQ.

De plus en plus de syndicats établissent en effet des liens au-delà de leurs frontières dans le but de promouvoir au mieux les intérêts de leurs membres créant, notamment, des réseaux de coopération intersyndicale au sein d’entreprises multinationales. Le colloque vise à faire le point sur ces nombreuses initiatives de solidarité mises en place par les syndicats au niveau local, national et international.

L’événement s’ouvre ce soir à compter de 19 h par un mot de bienvenue qui sera suivi d’une plénière (19 h 15 à 21 h 15) portant sur Les défis et enjeux de l’action syndicale à l’international qui permettra d’établir les grandes lignes de ces actions et les défis auxquels sont aujourd’hui confrontés les syndicats. La conférence mettra en présence Peter Bakvis, directeur, Bureau de Washington de la Confédération syndicale internationale (ICTU), Napoléon Gomez, secrétaire général du syndicat mexicain des ouvriers de la métallurgie et des mines (SNTMMS), et Michèle Asselin, coordonnatrice de la Confédération internationale de solidarité ouvrière (CISO).

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) se penche sur le renouveau des institutions en matière de travail et d’emploi et constitue un lieu de formation pour les étudiants gradués en relations industrielles, en gestion des ressources humaines, en sociologie, en économie, en gestion et en droit du travail. Vous pouvez trouver des informations sur le colloque sur le site internet du CRIMT.

Où : HEC Montréal, 3000, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal
Salle : Amphithéâtre IBM
Heure : 19 h

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...