Édition du 20 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Pénurie de personnel soignant en Abitibi-Témiscamingue - Il y a urgence de reconnaître la crise, prévient Émilise Lessard-Therrien

QUÉBEC, le 3 déc. 2020 - Profitant de son passage à l’Assemblée nationale, la députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, s’est adressée à la tribune de la presse ce matin afin de réclamer au gouvernement de la CAQ de reconnaître la crise des professionnelles en soin dans sa région et de mettre en place des mesures d’urgence pour répondre rapidement à la situation.

« Depuis plus d’un mois, les services de santé de proximité de ma région sont complètement réorganisés, pour ne pas dire coupés. Le CISSSAT a choisi de délester les services de première ligne à cause du manque de personnel et ce sont les patients qui en paient le gros prix. En Abitibi-Témiscamingue, on n’a pas besoin de la COVID pour être en alerte rouge dans notre réseau de santé. La crise numéro un, c’est la pénurie de professionnelles en soin, et elle risque de s’aggraver dans les prochaines années si rien n’est fait pour attirer plus d’infirmières dans la région », s’inquiète Mme Lessard-Therrien.

Dans une lettre envoyée au ministre de la Santé Christian Dubé le 23 novembre dernier, la députée solidaire agitait un drapeau rouge quant à la pénurie de personnel soignant dans sa région et réclamait la mise en place d’un comité interministériel afin de trouver des solutions à la pénurie chronique de main-d’œuvre. Or, cet appel est resté sans suite, déplore Mme Lessard-Therrien.

« Est-ce qu’on trouverait ça normal de demander aux gens de Montréal d’aller virer à Drummondville pour faire changer un pansement ? C’est pourtant ce qu’on demande aux patients du Témiscamingue quand on leur fait parcourir 100 kilomètres en plein début d’hiver pour soigner une simple plaie. Les soins de santé offerts à la population ne devraient pas différer en fonction du code postal. Des pistes de solution, il y en a, mais elles doivent être discutées rapidement si on veut éviter l’hécatombe », presse la députée solidaire.

Plusieurs solutions doivent être envisagées par le gouvernement, selon Mme Lessard-Therrien, notamment la simplification du processus d’immigration pour les infirmières provenant de l’étranger, la création de nouvelles places en garderies dans sa région et le rehaussement des conditions de travail dans le réseau de santé public.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...