Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Vote de grève à la Société québécoise du cannabis

MONTRÉAL, le 22 févr. 2022 - Le Syndicat des employé-e-s de la SQDC (Société québécoise du cannabis), affilié au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et représentant plus de 300 syndiqué-e-s répartis dans 24 succursales, a maintenant en main un mandat de grève.

Réunis en assemblée générale spéciale le 20 février dernier, les membres ont entériné à 91 % la proposition unanime du conseil syndical et ont décidé de se doter d’un mandat permettant d’enclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée, au moment jugé opportun.

Les principales demandes syndicales concernent notamment les horaires, le salaire, les postes de chefs d’équipe et les transferts entre succursales.

« Tout ce que nous demandons, ce sont des conditions de travail décentes. Actuellement, on ne sent aucun respect de la part de notre employeur et cela se reflète dans les mandats donnés au comité patronal de négociation. En bref, non, nous ne serons pas le « cheap labor » des sociétés d’État ! », affirme David Clément, président du SCFP-5454.

La reconnaissance du syndicat est également un enjeu majeur.

« L’employeur refuse toujours de reconnaitre le droit de négocier aux salarié.e.s des nouvelles succursales qui se sont syndiqués. Selon celui-ci, ces employé-e-s ne méritent pas les mêmes conditions de travail que leurs collègues des autres magasins. C’est inadmissible ! » a déclaré Daniel Morin, conseiller syndical su SCFP.

À la demande de l’employeur, un médiateur a été nommé dans le litige par le ministère du Travail, et ce, après seulement huit rencontres de négociation.

« Nous allons donner une chance à la médiation en démontrant que nous sommes de bonne foi, malgré l’attitude fermée et les propos méprisants de nos vis-à-vis à la table de négociation. Cependant, nous n’accepterons aucunement que l’employeur tente de créer des disparités de traitement entre les succursales. Notre mandat est clair, nous négocierons pour nos 24 succursales en même temps, une même convention collective, » a ajouté David Clément, président du syndicat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...