Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Grande manifestation de la Semaine de la Terre

samedi 27 avril 2019

Samedi 27 avril 2019 de 14:00 à 17:00

La Place des festivals, le Parc Laurier, le parc Lafontaine

Page Facebook

Organisé par La Planète s’invite au Parlement et 13 autres.

Trois points de départ pour marquer l’imaginaire. Choisissez le vôtre !

- Place des Festivals, au coin des rues Sainte-Catherine et Jeanne-Mance

- Parc Laurier, au coin des rues Christophe-Colomb et Laurier

- Parc Lafontaine, au coin de la rue Rachel et de l’avenue du Parc Lafontaine

Et convergeons toutes et tous sur le mont Royal ! Nous visons une participation sans précédent. Soyez-y !

La Grande Manifestation viendra clôturer la Semaine de la Terre, qui offrira toutes sortes d’occasions pour faire circuler le message de l’urgence d’agir.
https://www.facebook.com/events/2260559104004311/

>>> Pourquoi manifester le 27 avril

Encore trop peu de citoyennes et citoyens ont pris conscience de l’ampleur du défi auquel nous faisons face et du peu de temps que nous avons pour renverser la vapeur. Le temps est compté.

>>> Une crise qui touche tout le monde

Dans tous les milieux, la crise climatique aura des impacts qui, si nous ne faisons rien pour les mitiger, viendront mettre un terme au monde comme nous le connaissons. Pourtant, nos gouvernements continuent d’opposer les travailleuses et les travailleurs à la lutte écologiste en brandissant le spectre de la perte d’emplois ou la nécessité d’en créer à court terme. Mais il n’y a pas de travail sur une planète morte. Pas plus qu’il n’y a d’écoles, de garderies, de soins, d’avenir… Alors que les dérèglements climatiques constituent une menace réelle et immédiate, nous devons revoir les bases mêmes de notre système pour assurer notre survie.

>>> Une mobilisation toujours plus grande

Depuis l’automne, le mouvement initié par La Planète s’invite au Parlement ne cesse de grandir. Il fait écho à une myriade d’initiatives un peu partout à travers le monde. Inspirés par Greta Thunberg, les jeunes nous ont récemment montré qu’ils sont inquiets pour leur avenir. Et pour cause. Nous leur devons de rester à leurs côtés et de faire grandir ce mouvement pour que nos gouvernements se mettent au travail. Il en va de notre survie et de celle de nos enfants.

>>> Pour des cibles audacieuses

Alors même que les scientifiques nous indiquent que nous fonçons vers l’un des pires scénarios envisagés et que les cibles fixées à l’arraché dans l’Accord de Paris s’avèrent largement insuffisantes pour l’éviter, il est temps que nos gouvernements regardent la vérité en face. Il faut hausser ces cibles de façon draconienne et, surtout, se doter de moyens radicaux. L’objectif ? 50 % de réduction des GES en 2030 et zéro émission en 2050. Cette « transition énergétique » doit par ailleurs être porteuse de justice sociale et de rêve. Nous demandons que nos gouvernements cessent de protéger les intérêts des plus riches pour se mettre à protéger le climat.

>>> Le 27 avril, un pas vers une Planète en grève

Notre rapport de force atteindra son paroxysme lorsque nous réussirons à « arrêter » le système. Réussir à mettre la Planète en grève (#EarthStrike) à l’automne représentera un premier pas en ce sens et c’est avec l’aide des travailleuses et travailleurs du Québec que nous le franchirons. En attendant, le 27 avril s’inscrira comme un jalon important de l’histoire à venir.

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...