Édition du 16 avril 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

1er mai 2015 Le Centre Jacques-Cartier en grève contre l’austérité

Québec, le 30 avril 2015- Le CJC rejoint près de 600 jeunes par année, dont près de 200 plus intensément par 27 logements subventionnés, des activités d’apprentissage et d’accompagnement dans une optique d’intégration sociale, scolaire et professionnelle. À ce titre, l’ampleur et la vitesse des mesures mises en place par le gouvernement québécois nous préoccupent puisqu’elles renvoient indûment le fardeau de la lutte contre la dette sur les épaules des personnes moins nantis (dont les jeunes) et elles fragilisent les organismes communautaires, lesquels contribuent largement à développer le tissu social des communautés. Plus encore, les organismes tels que le CJC pallient trop souvent pour le désengagement de l’État, notamment en matière de services sociaux.

Par conséquent, le CJC a répondu à l’appel du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12), à l’instar de plus de 700 groupes sociaux à la grandeur du Québec, et il sera en grève demain, le 1er mai. Le CJC fermera ses bureaux et sera en action afin de protester contre une répartition inégale du fardeau de la lutte contre la dette et de revendiquer la mise en place de mesures fiscales permettant une meilleure répartition de la richesse. Le CJC demande également un meilleur financement pour les organismes communautaires, la reconnaissance et l’autonomie de l’action communautaire autonome. La situation de précarité dans laquelle se trouvent de nombreux jeunes se voit fragilisée par les annonces les plus récentes (coupures à Emploi-Québec, fermeture des Forums Jeunesse, etc.).

Une journée d’actions et de lutte

Le 1er mai, les salariéEs et les membres du CJC vont se mobiliser pour manifester leur désaccord à l’égard des mesures actuelles et pour mettre de l’avant des alternatives. Ils et elles participeront à une programmation dont l’éducation populaire sera au cœur. Ils et elles participeront à un atelier de discussion sur l’austérité avec Robert Jasmin, ancien-président d’Attac-Québec. En après-midi, le CJC sera présent aux zones de grève sur le parvis de l’église St-Roch et dans Saint-Sauveur.

Les membres du CJC sont également invités à se joindre à la manifestation « Uni-e-s contre l’austérité » de la Coalition pour la justice sociale qui se tiendra à 18h à la place de l’Université-du-Québec (coin Charest/ de la Couronne). Pour plus de détails sur les diverses actions qui se tiendront le 1er mai dans les régions de Québec et Chaudière-Appalaches : http://coalitionjusticesociale.tumblr.com/

Le CJC accueille depuis plus de 20 ans des jeunes adultes âgés de 16 à 35 ans. Selon l’approche du développement du pouvoir d’agir, il offre un lieu de regroupement et de mise en action permettant leur d’acquérir des compétences à travers une foule de projets de formation et d’expérimentation. Le CJC veut ainsi favoriser leur inclusion sociale, scolaire et économique.

Centre Jacques-Cartier

Le CJC accueille depuis plus de 20 ans des jeunes adultes âgés de 16 à 35 ans. Selon l’approche du développement du pouvoir d’agir, il offre un lieu de regroupement et de mise en action permettant leur d’acquérir des compétences à travers une foule de projets de formation et d’expérimentation. Le CJC veut ainsi favoriser leur inclusion sociale, scolaire et économique.

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...