Édition du 28 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lutte contre la pauvreté

48e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales du Québec Après 40 ans, un Revenu social universel garanti, ça presse !

Québec, 5 mai 2021 – Une marche se tient aujourd’hui, à Québec, entre le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale jusqu’au Parlement du Québec, pour rappeler au Ministre Boulet qu’il est temps de cesser de faire l’autruche, de se sortir la tête du sable, d’assumer ses responsabilités envers les personnes assistées sociales, les plus pauvres de la société. Effectivement, dans le cadre de la 48e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales, du 3 au 7 mai 2021, le Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) et ses membres se rassemblent pour célébrer les 40 ans du FCPASQ et pour revendiquer un Revenu social universel garanti (RSUG).

En tant que membre du FCPASQ, l’Association pour la défense des droits sociaux du Québec métropolitain (ADDS QM), l’Association de défense des droits sociaux de la Rive-sud (ADDS Rive-sud et le Regroupement des femmes sans emploi du Nord de Québec (ROSE du Nord) profitent de ce moment pour rappeler qu’une telle mesure (RSUG) permettrait de réellement couvrir les besoins essentiels de l’ensemble de la population du Québec et d’enfin mettre fin à l’appauvrissement et aux mesures contrôlantes et discriminatoires du système actuel d’aide social.

Pour Stéphane Handfield, porte-parole du FCPASQ : « Il est honteux que depuis la mise en place de l’aide sociale, en 1970, tous les gouvernements québécois ont laissé les personnes assistées sociales dans la misère sous prétexte que ça les inciterait à travailler. D’abord, c’est généralement le marché de l’emploi qui exclut les personnes, parce qu’il est rigide et exigeant. Ensuite, les personnes sans emploi s’impliquent quotidiennement dans leurs communautés, en tant que bénévoles, proche-aidants, militantes, parents ou amies. Il est temps que la société valorise leur contribution sociale et arrête de les appauvrir. Aujourd’hui, il faut que la CAQ arrête de se mettre la tête dans le sable ! »

Monique Toutan ajoute : « Cette année, nous avons pu constater les limites du filet social québécois. Le fédéral a investi massivement pour soutenir les travailleurs et travailleuses en perte temporaire d’emploi. De son côté, le Québec a principalement réservé ses fonds d’urgence aux entreprises et a fait la sourde oreille aux demandes répétées des personnes en situation de pauvreté pour une aide d’urgence. Il faut que ça change ! Un Revenu social universel garanti assurerait à chacun et chacune la couverture de ses besoins essentiels en tout temps. »

Du 3 au 7 mai, plusieurs activités se tiennent dans l’ensemble du Québec pour mettre en valeur le Revenu social universel garanti, un projet de société porté par les personnes assistées sociales au sein du FCPASQ. Ces activités visent aussi à souligner la valeur des personnes assistées sociales et à combattre les préjugés qui sont véhiculés à leur égard.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Lutte contre la pauvreté

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...