Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

6 000 jeunes marchent pour l'égalité des genres

49E MARCHE MONDE D’OXFAM-QUÉBEC

Montréal, le 10 mai 2019 – C’est aujourd’hui que 6 000 jeunes du Québec, âgés de 12 à 17 ans, se réunissent au Parc La Fontaine à l’occasion de l’incontournable Marche Monde d’Oxfam-Québec. Cette année, le thème de l’égalité des genres sera à l’honneur, comme en témoigne l’une des activités phares – Jeunes d’influence - qui mettra en lumière une dizaine de personnalités publiques invitées à poser des gestes en faveur de l’égalité des genres par leurs jeunes marraines.

Outre cette thématique, pour une 49e année, les leaders de demain exprimeront leurs valeurs de solidarité et d’écoresponsabilité et partageront leur engagement à créer un monde plus juste et sans pauvreté, grâce à plusieurs activités qui ponctueront la journée, et dont l’apogée sera bien sûr une marche solidaire de 6 km.

Leurs voix comptent

« D’année en année, les jeunes que nous rencontrons dans les écoles nous parlent de la difficulté qu’ils ont d’être entendus dans des espaces décisionnels et de voir les solutions qu’ils proposent prises au sérieux », explique Geneviève-Gaël Vanasse, coordonnatrice de l’équipe d’Engagement du public. « Contrairement à certaines fausses perceptions, les jeunes de la génération Z sont engagés, informés et soucieux de prendre part au débat public et d’en changer les paradigmes. Ils souhaitent que leurs voix comptent, car ils seront les héritiers des décisions d’aujourd’hui », ajoute-t-elle.

D’ailleurs, Oxfam-Québec a récemment créé un comité consultatif formé de 8 jeunes de 12 à 17 ans, le « Siège jeunesse », afin de favoriser la participation des jeunes aux orientations et aux décisions importantes dans la mise en œuvre des activités qui leur sont destinées, dont la Marche Monde. Ce nouveau comité s’ajoute à l’actuel Observatoire jeunesse d’Oxfam-Québec (OJOQ), qui témoigne de la volonté d’Oxfam-Québec de porter la voix des jeunes auprès des décideuses et décideurs.

La Marche Monde se veut aussi une occasion unique de dialogue, d’engagement citoyen et de réflexion qui s’échelonne sur une année scolaire complète au cours de laquelle les jeunes sont sensibilisés aux réalités des pays en voie de développement et invités à organiser des activités de collecte de fonds pour des projets menés par Oxfam-Québec, comme Mères et enfants en santé en République démocratique du Congo et Aquaponie au Honduras.

Montréal reçoit la désignation Ville équitable

Depuis plusieurs années, la Marche Monde d’Oxfam-Québec est un événement équitable. C’est donc avec plaisir qu’elle a offert à Fairtrade Canada et à l’Association québécoise du commerce équitable (AQCE) de profiter de ce rassemblement pour remettre à Montréal la désignation Ville équitable.

« Nous saluons aujourd’hui la Ville de Montréal pour ses efforts de valorisation du commerce équitable, et pour les impacts que ceux-ci ont sur les familles, en particulier les femmes et les filles, avec lesquelles nous travaillons au quotidien dans les pays en voie de développement », souligne Denise Byrnes, directrice générale d’Oxfam-Québec.

Les jeunes marcheuses et marcheurs présents aujourd’hui ont largement contribué à la reconnaissance de Montréal comme Ville équitable, soit en gérant un Magasin du Monde du territoire ou encore en participant à la tournée des commerces montréalais dans le cadre du processus de mise en candidature. Fouzia Bazid, chargée de projets à l’Association québécoise du commerce équitable, précise que « plusieurs organismes, entreprises et citoyens engagés ont participé au processus de désignation, ce qui démontre l’impact positif de la diversité du mouvement du commerce équitable. Ensemble, soutient-elle, ils ont mis en lumière la riche histoire du commerce équitable à Montréal et l’ampleur de ce mouvement dans la communauté. »

La directrice générale de Fairtrade Canada, Julie Francoeur, tenait pour sa part à féliciter et à remercier tous les bénévoles qui ont travaillé pour que Montréal rejoigne les 2000 villes désignées Équitable à l’échelle mondiale : « Un bravo et un merci spécial aux gens passionnés au sein d’Oxfam-Québec qui mettent cette cause au cœur de leurs actions quotidiennes. Cette désignation, ajoute-t-elle, signifie que Montréal s’engage à respecter les principes du développement durable dans sa gestion du territoire et du tissu urbain et qu’elle soutient également le développement durable des communautés productrices de café, de cacao, de sucre ou de bananes qui énergisent chaque jour les Montréalaises et les Montréalais. »

L’élue responsable de la transition écologique et de la résilience, de l’Espace pour la vie et de l’agriculture urbaine au comité exécutif, Laurence Lavigne Lalonde, voit d’un bon œil la désignation de Montréal Ville équitable. « La Ville de Montréal est très fière de participer au mouvement Fairtrade et d’obtenir la désignation Montréal Ville équitable qui vise un monde meilleur et plus juste. La Ville a revu sa politique d’approvisionnement pour inclure les principes d’équitabilité et, progressivement, privilégier l’achat et l’offre de produits équitables dans ses installations et ses activités. Avec les 204 partenaires du Plan, la Ville de Montréal s’engage à s’approvisionner de façon plus responsable et à soutenir l’économie sociale et solidaire. »

La Marche Monde d’Oxfam-Québec célébrera ses 50 ans en 2020. Pour l’occasion, une rétrospective des moments forts des décennies passées sera à l’honneur, tout comme des personnalités publiques qui ont marqué l’imaginaire des jeunes marcheuses et marcheurs.

– 30 –

Source :

Camille Garnier, agent aux relations publiques et médiatiques

Oxfam-Québec

Oxfam-Québec

Nos Objectifs

Nous visons à :

mettre fin aux causes de la pauvreté ;
placer la justice économique et sociale en tête de l’ordre du jour mondial ;
être un acteur dynamique du mouvement citoyen mondial pour un monde plus juste.

Objectifs stratégiques

Avec son plan stratégique, Oxfam-Québec s’est doté d’une série d’objectifs stratégiques qui contribuent à l’atteinte de changements essentiels et durables pour de nombreuses communautés.

Justice économique
Les femmes et les hommes seront plus nombreux à obtenir le respect de leur droit à des moyens de subsistance sûrs et durables.

Services essentiels
Les objectifs du Millénaire pour le développement concernant les services essentiels seront atteints. Les personnes vivant dans la pauvreté, en particulier les femmes et les filles, parviendront à exercer leur droit et capacité d’accès, à des prix abordables, aux services de santé, d’éducation, d’approvisionnement en eau et d’assainissement.

Droits en situation de crise
Toutes les personnes victimes des crises humanitaires, quelles qu’elles soient, où qu’elles se trouvent, et quelle que soit la manière dont elles sont affectées, pourront compter, dans le respect de leurs droits, sur la protection et l’assistance dont elles ont besoin.

Équité entre les sexes
Grâce à l’évolution des comportements, des mentalités et des convictions sur les rapports entre les sexes, grâce à leur engagement actif et à leur rôle moteur au sein des instances de décision et dans les processus de changement, davantage de femmes auront la capacité de prendre leur avenir en main, sans subir de violences.

https://oxfam.qc.ca/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...