Édition du 20 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arrêter la répression et annuler les contraventions (Québec solidaire Taschereau)

Serge Roy, candidat de Québec solidaire dans Taschereau, interpelle Agnès
Maltais et Régis Labeaume

Québec, 1er juin 2012 –

À la suite de la rupture des négociations avec les organisations étudiantes et de l’attitude très agressive des policiers lors de la manifestation d’hier soir à Québec, Serge Roy, candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Taschereau, interpelle le maire de la Ville de Québec, Régis Labeaume, et la députée de la circonscription de Taschereau, Agnès Maltais.

Le candidat de Québec solidaire leur demande de prendre clairement position pour le droit de manifester et la liberté d’expression. Selon lui, le Service de police de la Ville de Québec doit cesser toute forme d’intimidation et de harcèlement à l’endroit des citoyennes et des citoyens qui manifestent pacifiquement chaque jour contre le gouvernement Charest. Dans le Journal de Québec, un journaliste affirme « que les policiers ont cassé des bouteilles pour faire peur à la foule ». Il aurait lui-même été frappé et projeté au sol et d’autres personnes auraient été blessées.

« Ces tactiques et cette agressivité des policiers sont tout simplement inacceptables et dangereuses. Avec l’aggravation des tensions sociales que peut provoquer l’attitude du gouvernement du Québec dans ses relations avec le mouvement étudiant, la Ville de Québec doit poser un geste d’apaisement, notamment en annulant les contraventions distribuées à de nombreuses reprises au cours des dernières semaines. Le Service de police de la Ville de Québec doit recevoir un message clair. Québec est-il devenu le royaume de l’impunité pour les policiers ? », a déclaré Serge Roy.

Serge Roy, qui a marché hier soir avec les manifestantes et les manifestants, a constaté que la foule de Québec était une fois de plus pacifique. Il lance un appel à la députée de la circonscription, Agnès Maltais, lui demandant d’intervenir auprès du maire de Québec afin qu’il agisse rapidement en ce sens. « Il doit bien cela à celle qui lui a donné un appui indéfectible pour faciliter l’adoption de la loi 204 en juin 2011, permettant de contourner les modalités légales d’attribution des contrats dans le dossier de l’amphithéâtre », a conclu le candidat de Québec solidaire.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...