Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Budget 2021 de la CAQ ; les attentes de la FTQ - Une opportunité pour relancer l'économie et régler les négociations dans le secteur public

MONTRÉAL, le 21 mars 2021 - La Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ) a beaucoup d’attentes concernant le prochain budget du ministre des Finances, Éric Girard. Il est plus qu’urgent que le gouvernement reconnaisse tout le travail des travailleuses et travailleurs de la santé, de l’éducation et des services sociaux qui, depuis des années, tiennent à bout de bras nos services publics.

« Le temps presse, il faut mettre derrière nous les négociations dans le secteur public et cela passe par des mesures de rétention et d’attraction du personnel, l’amélioration des conditions d’exercices d’emploi et une meilleure rémunération des travailleuses et travailleurs. Ça doit être la priorité », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« En ce temps de pandémie, Québec n’a pas hésité à débloquer des centaines de millions de dollars, voire des milliards, pour maintenir l’économie à flot, et nous l’avons salué. Maintenant, il doit bien y avoir un peu d’argent pour les travailleuses et travailleurs qui éduquent, soignent et sauvent des vies. C’est indécent de ne pas reconnaître adéquatement, par des conditions de travail appropriées, le travail effectué par les femmes et les hommes qui, jour après jour, se donnent corps et âme pour nous », ajoute le président de la FTQ.

« Dans son budget de jeudi prochain, le ministre Girard doit aussi écarter l’idée de revenir à l’équilibre budgétaire dès 2025, car cela ne pourra qu’annoncer un retour à l’austérité et on a vu ce que cela a donné ; rien de bon pour la population. Pour espérer une vraie relance, le gouvernement doit instaurer un véritable dialogue social avec la société civile. Il faut entre autres des mesures pour contrer la rareté de main-d’œuvre, hausser le salaire minimum à un niveau qui permet de vivre dans la dignité, investir dans la transition juste et la lutte contre les changements climatiques, mettre en place un véritable régime d’assurance médicaments universel et entièrement public », ajoute Daniel Boyer.

« Enfin, oui à l’aide aux entreprises, mais pas n’importe comment. Cela doit passer par des engagements clairs de création d’emplois et de résultats en matière de gains environnementaux, de conditions salariales et de formation des travailleuses et travailleurs », conclut le président de la FTQ Daniel Boyer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...