Édition du 18 janvier 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé et sécurité au travail

COVID-19 - La FTQ est très inquiète de l'annonce de la réduction des durées d'isolement des travailleurs et travailleuses du Québec

MONTRÉAL, le 4 janv. 2022 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) réagit avec inquiétude à l’annonce du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, de réduire de moitié la durée d’isolement des personnes infectées par la COVID-19. « Cette nouvelle directive veut dire qu’une travailleuse ou un travailleur infecté par la Covid devra retourner dans son milieu de travail après seulement 5 jours d’isolement. Pour les travailleurs de la santé qui sont en contact avec des patients, il faut compter 7 jours. C’est une nouvelle qui nous inquiète particulièrement alors qu’on sait que les milieux de travail sont les lieux parmi lesquels on compte les plus hauts taux de contamination », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« Il est clair pour la FTQ qu’il faut empêcher les bris de service dans le secteur de la santé, mais cette nouvelle mesure nous apparait comme particulièrement risquée puisqu’elle augmente l’exposition au virus des travailleuses et travailleurs qui côtoieront quotidiennement des collègues porteurs de la COVID-19 sans compter celles des patients qui seront traités par ces derniers. Dans ce contexte, il faut rappeler l’importance du port du masque N95 qui filtre 95% des particules, contrairement à 50% pour un masque de procédure par tout le personnel de la santé. », ajoute Daniel Boyer.

La FTQ interpelle également le gouvernement pour qu’il clarifie les consignes concernant cette nouvelle mesure dans tous les autres secteurs d’activité. « Les employeurs devront être au pas concernant le respect de la santé et de la sécurité de leur personnel ! Ils devront assurer un respect rigoureux des mesures sanitaires afin d’éviter au maximum la contamination sur les lieux de travail. Les employeurs devront également s’assurer de fournir les équipements de protections individuels appropriés à tout leur personnel. Mais il reste encore plusieurs questions auxquelles nous n’avons pas de réponses. Par exemple, est-ce que les personnes infectées travailleront avec celles qui ne le sont pas ? Bref, cette nouvelle mesure inquiète grandement nos membres dans tous les secteurs confondus et nous voulons des clarifications », conclut le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé et sécurité au travail

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...