Édition du 19 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

COVID-19 : Le Conseil de la Première Nation de Long Point décrète l'état d'urgence sur son territoire et interpelle les gouvernements du Québec et du Canada

WINNEWAY, QC, le 30 mars 2020 - Face à la menace que pose la propagation de la COVID-19, le Conseil de la Première Nation de Long Point décrète l’état d’urgence locale sur son territoire et demande une intervention immédiate des gouvernements pour protéger la vie, la santé et l’intégrité des membres résidant à Winneway.

Le Chef de la Première Nation de Long Point, Steeve Mathias, a directement interpellé les gouvernements du Québec et du Canada dans une correspondance transmise aujourd’hui aux premiers ministres François Legault et Justin Trudeau. Il demande notamment aux gouvernements de l’aide en matière de sécurité publique afin d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre public sur son territoire, soit en augmentant significativement les effectifs de la Sureté du Québec en place mais nettement insuffisant, soit en déployant temporairement des agents de la GRC, voire les Forces armées canadiennes.

Cette demande vise à assurer la sécurité des membres dans la communauté en plus de permettre le respect des mesures préventives de confinement prises en vertu d’un règlement du Conseil adopté dimanche décrétant l’état d’urgence locale sur le territoire de la communauté de Winneway pour une période de 20 jours débutant le 29 mars à minuit.

« Long Point est laissée à elle-même. C’est inacceptable et intolérable. Les gouvernements doivent prendre leurs responsabilités et venir nous aider à faire face à cette crise qui nous affecte tous et qui nous oblige à prendre des mesures exceptionnelles pour assurer la santé et la sécurité de nos membres », a expliqué Steeve Mathias, Chef du Conseil de Long Point.

Les mesures du décret du Conseil de Long Point visent principalement à interdire les allées et venues des membres de la communauté à l’extérieur du territoire à l’exception des déplacements pour les cas de forces majeures tels que les rendez-vous et les urgences médicales, l’approvisionnement pour des denrées alimentaires, les déplacements des véhicules d’urgences ou de transport médical et, finalement, pour assurer l’approvisionnement en biens et services essentiels de la communauté.

De plus, les membres non-résidents, les non-membres et les visiteurs ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire de la communauté. Des exceptions s’appliquent pour les personnes qui fournissent des services essentiels. Des points de contrôle routier seront placés à l’entrée du territoire afin d’appliquer les mesures de confinement.

À propos de Long Point

La Première nation de Long Point est une communauté de peuples anicinabek, située au cœur du territoire anicinabe traditionnel non cédé, dont la majorité des membres résident à Winneway, sur la rive sud de la rivière Winneway.

Première Nation de Long Point

La Première nation de Long Point est une communauté de peuples anicinabek, située au cœur du territoire anicinabe traditionnel non cédé, dont la majorité des membres résident à Winneway, sur la rive sud de la rivière Winneway.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...