Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Urbanisme

Campus MIL

Campus MIL : Tandis que le nouveau recteur entre en fonction à l’UdeM, un nouveau rapport montre l’impact sérieux du campus sur Parc-Extension et propose des solutions face à la crise du logement et de la COVID-19

Quoi : Conférence de presse pour lancer un nouveau rapport : « MIL façons de se faire évincer : l’Université de Montréal et la gentrification à Parc-Extension »

Quand : Mercredi 3 juin à 10h30

Où : Place de la Gare Jean-Talon, en face du Métro Parc. Les consignes de santé publique vont être respectées : distanciation physique d’au moins deux mètres et port recommandé d’un masque.

À la suite de l’entrée en fonction de Daniel Jutras comme nouveau recteur de l’Université de Montréal, des universitaires, des chercheurs et des chercheuses ainsi que des organisations communautaires publient un nouveau rapport qui montre l’impact du nouveau Campus MIL et qui propose des mesures pour atténuer ses effets pour Parc-Extension, un quartier qui a été sévèrement touché tant par la crise du logement que par la pandémie de la COVID-19.

Moins d’un an après l’ouverture du Campus MIL, les résidents et les résidentes de Parc-Extension en ressentent déjà l’impact. Les évictions sont en augmentation, les loyers augmentent à vue d’oeil, et les réseaux de soutien sont déstabilisés tandis que le marché résidentiel se restructure pour accueillir l’arrivée d’étudiant-e-s et de professionnel-le-s.

Malgré de nombreuses opportunités manquées, le rapport souligne qu’il n’est pas trop tard pour que l’Université de Montréal agisse. Les autrices et les auteurs du rapport exigent que l’administration de l’Université adopte des mesures pour réagir à la gentrification du quartier, notamment en collaborant avec les groupes communautaires, en offrant du logement étudiant sur le campus, et en soutenant les projets de logement social et communautaire.

Panélistes confirmé-e-s :

Shazma Abdulla, détentrice d’une maîtrise en politique et planification sociale à l’Université York et membre du Projet de cartographie anti-éviction de Parc-Extension

Amy Darwish, organisatrice communautaire au Comité d’action de Parc-Extension

Emanuel Guay, étudiant au doctorat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal et membre du Projet de cartographie anti-éviction de Parc-Extension

Norma Rantisi, Professeure en géographie, planification et environnement à l’Université Concordia

Alessandra Renzi, Professeure en communication à l’Université Concordia et membre du Projet de cartographie anti-éviction de Parc-Extension

- 30-

Source :

*Projet de cartographie anti-éviction de Parc-Extension

https://antievictionmontreal.org/

*Comité d’action de Parc-Extension

http://comitedactionparcex.org/

*Réseau de recherche-action communautaire de Parc-Extension

https://communityactionresearchparcex.ca/members/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Urbanisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...